Bourse > Actualités > Interviews > Sacha Pouget : "Les biotechs représentent de formidables opportunités"

Sacha Pouget : "Les biotechs représentent de formidables opportunités"

Sacha Pouget, président de Kalliste FinanceSacha Pouget, président de Kalliste Finance

(Tradingsat.com) - Si elles font souvent rêver les investisseurs, les valeurs de biotechnologie subissent depuis début juin une forte correction. Sacha Pouget, président de Kalliste Finance et fondateur de BiotechBourse.fr, donne son sentiment sur la situation et livre des pistes sur l’actualité à suivre dans les prochaines semaines.

Tradingsat.com : Comment interpréter la dégringolade des biotechs depuis début juin ?

Sacha Pouget : A la fois par la volatilité intrinsèque des biotechnologies, et par la saisonnalité. Au cours des dix dernières années, les mois de juin et de juillet ont toujours été les deux plus mauvais mois de l’année boursière pour le secteur. Ces deux mois correspondent chaque année à une période de stress, à des périodes difficiles pour les investisseurs sur les biotechnologies. Phénomène sans doute aggravé cette fois-ci par les hausses importantes enregistrée entre les plus bas de février et la fin mai. Dans un marché boursier sous pression où l’aversion au risque augmente fortement, les valeurs les plus exposées sont généralement les small et mid caps fortement impliquées dans l’innovation, et peu liquides en Bourse. Ce qui ne remet absolument pas en cause ma conviction que les biotechs représentent de formidables opportunités pour les investisseurs précautionneux et disciplinés. J’entends par là qu’il faut privilégier les biotechs à la situation financière solide, et diversifier suffisamment son portefeuille pour tenir compte des échecs cliniques toujours possibles.

Tradingsat.com : Au-delà de la pression baissière actuelle, y a-t-il un événement qui a retenu votre attention dans le secteur au cours des dernières semaines ?

Sacha Pouget : Il y a Celator, une biotech américaine, qui vient de se faire racheter par le laboratoire Jazz Pharmaceuticals pour 1,5 milliard de dollars. C’est la belle histoire d’une petite valeur méconnue, qui valait seulement 1,2 dollar par action en février dernier. La création de valeur s’est opérée en deux temps. Le titre est monté à 10 dollars dans la foulée de la publication en mars de résultats cliniques de phase III positifs dans la leucémie aiguë myéloïde. L’OPA a été lancée le 31 mai à 30,25 dollars. Tout s’est donc enchaîné très vite. Ceci montre toute la pertinence d'une stratégie d'investissement basée sur l’anticipation du newsflow [calendrier de publication d'études cliniques, ndlr] des sociétés de biotechnologie à un moment clé de leur développement. Les grands groupes pharmaceutiques sont prêts à payer cher des dossiers dérisqués ayant prouvé l’efficacité d’une molécule. N'oublions pas que derrière chaque solution thérapeutique apportée aux patients il y a, in fine, une véritable réalité économique.

Tradingsat.com : Quelle pourrait être la prochaine Celator ?

Sacha Pouget : Sans évidemment m’avancer à ce stade sur une éventuelle OPA, Celator me fait logiquement penser en France à Erytech, qui travaille également sur un traitement de la leucémie aiguë myéloïde, ainsi que sur la leucémie aigüe lymphoblastique, un autre type de cancer du sang. De même que le produit de Celator, le GRASPA d’Erytech a également démontré un profil de sécurité très sûr. J’ajoute que le calendrier clinique d’Erytech est bien identifié. Des données de phase II dans le cancer du pancréas sont attendues dans les prochains mois et pourraient élargir le spectre d’indication du GRASPA aux tumeurs solides, ce qui constituerait selon moi un événement majeur. Enfin la décision de l’agence européenne du médicament sur l’autorisation de mise sur le marché dans la leucémie aigüe lymphoblastique est attendue en fin d’année.

Tradingsat.com : Quelles autres valeurs surveillez-vous ?

Sacha Pouget : Il y en a quelques-unes sur lesquelles il pourrait se passer des choses à court terme. C’est le cas par exemple de Celyad, qui a prévu de publier fin juin les résultats de phase III de son étude sur son produit de thérapie cellulaire C-Cure pour le traitement de l’insuffisance cardiaque. Pour Nanobiotix, on attend également d’ici fin juin des résultats de l’étude de phase I/II sur le produit NBTXR3 dans le cancer de la tête et du cou, alors que les résultats de l’étude de phase II/III dans le sarcome des tissus mous doivent tomber « mi-2016 » selon les indications de la société. Il faudra suivre également de près NicOx. L'agence de santé américaine doit rendre d'ici fin juin un avis sur le possible octroi d'une procédure de revue prioritaire pour l’AC-170, un nouveau collyre contre le prurit oculaire, et le 21 juillet prochain, la FDA doit annoncer sa décision concernant la demande d`autorisation de mise sur le marché du Latanoprostène bunod, un produit contre la pression intraoculaire chez les patients atteints de glaucome ou d`hypertension oculaire.

Tradingsat.com : Détenez-vous ces valeurs en portefeuille ?

Sacha Pouget : Je détiens certaines d’entre elles en portefeuille, au regard des catalyseurs attendus à brève échéance et d’un ratio gain/risque – c’est-à-dire la perception d’une espérance de gain plus importante que le risque associé – qui me semble favorable.

Tradingsat.com : Pouvez-vous citer une valeur que vous détenez en portefeuille, sur laquelle vous avez une forte conviction ?

Sacha Pouget : J’aime beaucoup Adocia, C’est une conviction de long terme. Je pense que la capitalisation boursière de la société pourrait dépasser le milliard d‘euros en 2017. Nous n’y sommes pas, mais d’ici là, plusieurs étapes pourraient être franchies. A commencer par les résultats de phase III attendus mi-2016 dans l’ulcère du pied diabétique. L’événement important attendu est le lancement de la phase III de l’insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro. Mais le calendrier est inconnu, il dépend entièrement du laboratoire américain Eli Lilly qui détient les droits du produit. Selon moi, ils ont tout intérêt à ne pas perdre du temps au vu des avancées de leur concurrent Novo Nordisk, qui est le leader mondial du traitement du diabète.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...