Bourse > Actualités > Interviews > Alain Corbani : "je n'ai jamais été aussi optimiste sur l'or"

Alain Corbani : "je n'ai jamais été aussi optimiste sur l'or"

(Tradingsat.com) - Les tragiques évènements survenus au Japon ont fait reculer les cours du pétrole, qui continuent cependant d'évoluer à des niveaux très élevés. Le baril de Brent s'échange encore à plus de 113$, tandis que le WTI reste au contact des 100$. L'or reste par ailleurs très prisé au dessus des 1400 $ l'once. Alain Corbani, directeur général de Commodities Asset Management et gérant des fonds Global Gold & Precious et Global Energy & Natural Resources fait le point sur ces matières premières.

Tradingsat.com : Se dirige-t-on d'après vous vers un troisième choc pétrolier ?

Alain Corbani : Je ne le pense pas. Il faudrait des cours bien plus élevés pour que l'on puisse parler de nouveau choc. Les prix reposent principalement sur les fondamentaux à l'heure actuelle, c'est-à-dire sur l'existence ou l'anticipation de déséquilibres entre l'offre et la demande. D'après les stratégistes, la prime de risque liée aux bouleversements politiques observés au Moyen Orient représente de l'ordre de 10% à 15% du prix du baril.

Tradingsat.com : Comment voyez-vous évoluer le cours du baril, abstraction faite de l'aspect géopolitique ?

Alain Corbani : On ne peut pas faire abstraction de la géopolitique. Les évènements qui touchent le Moyen Orient sont extrêmement récents. Leur évolution est imprévisible. Difficile de prévoir ce qui peut se passer à présent en Egypte, en Algérie, au Yemen, au Qatar, en Arabie Saoudite… Une chose est certaine, c'est que ces évènements auront des répercussions dans les mois et les années à venir. La prime de risque de 10% à 15% attribuée par le marché ne tient absolument pas compte d'éventuelles perturbations supplémentaires de pays producteurs.

Tradingsat.com : A quels arbitrages procédez-vous dans ce contexte ?

Alain Corbani : Le fonds Global Energy & Natural Ressources est principalement constitué de larges capitalisations boursières. Nous avons opéré nos principaux arbitrages sur les sociétés pétrolières intégrées et avons logiquement réduit la pondération des valeurs exposées à des pays du Moyen Orient ou de l'Afrique du Nord que nous considérions à risque ou impliqués dans des révolutions politiques. Nous avons par exemple réduit nos positions sur Royal Dutch et sur Exxon Mobil.

Tradingsat.com : Détenez-vous des valeurs françaises en portefeuille ?

Alain Corbani : La seule qui y figure est Total. C'est une compagnie extrêmement bien gérée. Une valeur de fonds de portefeuille. Sa valorisation est raisonnable, le rendement sur dividende nous satisfait, la rentabilité est légèrement supérieure à la moyenne… tous ces critères nous conviennent parfaitement.

Tradingsat.com : D'une façon générale, est-ce le moment d'être investi à 100% sur le secteur pétrolier ?

Alain Corbani : Tous les fondamentaux sont réunis pour être exposés au secteur de l'énergie à moyen terme, même si l'analyse technique peut nous signaler parfois que les cours se situent dans des zones dites de « surachat ». Mais l'analyse technique n'est pas notre élément principal de décision. Elle sert seulement « en appoint » à limiter la volatilité du portefeuille.

Tradingsat.com : Parlons de l'or, qui évolue toujours au dessus des 1400 $. Est-il encore temps de se positionner ?

Alain Corbani : L'or est sur une pente ascendante depuis 10 ans, et pourtant, je n'ai jamais été aussi optimiste sur l'évolution des prix qu'aujourd'hui, à part peut-être en 2000-2001, lorsqu'il était tombé à 250-300 dollars. Des taux d'intérêt réels bas sont historiquement corrélés à une appréciation de l'or. Or, l'augmentation des dettes publiques des pays développés va rendre les dévaluations compétitives inévitables, ce qui devrait maintenir les taux d'intérêt réels à des niveaux très bas, voire négatifs, pendant encore longtemps. S'ajoute à cela une demande en joaillerie redevenue un élément moteur dans l'appréciation du prix de l'or pour la première fois depuis près de deux ans. Sans compter l'augmentation programmée de la pondération de l'or dans les réserves de la banque centrale chinoise, qui constitue un fort élément de soutien des cours sur le moyen terme.

Tradingsat.com : A quelles valeurs êtes vous exposés pour profiter de cette tendance ?

Alain Corbani : Le fonds Gold & Precious est un fonds équilibré : il est constitué à la fois de producteurs d'or ou de métaux précieux, et de sociétés d'exploration. Barrick Gold, qui est la première position du portefeuille, appartient à la première catégorie, de même que Kinross, qui offre un potentiel de rattrapage significatif. Dans l'exploration, je citerai Grayd Resource et Pretium Resources.

Tradingsat.com : Quelle est votre opinion sur les autres métaux précieux ?

Alain Corbani : Leur tendance globale de long terme est également positive, mais l'argent, le platine ou le paladium ont pour dénominateur commun d'être beaucoup plus volatils que l'or. D'où l'importance de se positionner au bon moment dans le cycle économique sur ces métaux, compte tenu de leur plus grande exposition industrielle. L'industrie automobile est par exemple une grosse consommatrice de platine.

Tradingsat.com : Lequel de ces métaux a le plus le vent en poupe aujourd'hui ?

Alain Corbani : Sans conteste, l'argent, dont le prix a doublé entre les 17,5$ l'once de juillet 2010 et les plus de 35$ auquel il s'échange aujourd'hui. De même que pour le pétrole, si l'analyse technique peut indiquer un « surachat » à court terme, c'est l'analyse fondamentale qui prime. Or d'une part, l'argent est étroitement corrélé à l'or, sur lequel je suis très positif, d'autre part l'argent va bénéficier d'une demande industrielle croissante. C'est la raison pour laquelle je crois au potentiel de producteurs d'argent tels que Cœur d'Alene et Silvercorp, qui sont présents dans le fonds Global Gold & Precious.

Propos recueillis par François Berthon

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...