Bourse > Actualités > Informations sociétés > Volkswagen : L'étau se resserre en Chine

Volkswagen : L'étau se resserre en Chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Actuellement dans le collimateur des autorités chinoises, Volkswagen fait profil bas. Alors que le constructeur automobile allemand pourrait détenir le leadership mondial en termes de ventes cette année - il a écoulé 5,07 millions de véhicules au premier semestre, à peine 20.000 de moins que Toyota, et est donc à tout le moins bien passé pour franchir le seuil symbolique des 10 millions d'ici au 31 décembre, ce qui serait une première -, la NRDC (Commission nationale pour la réforme et le développement) dit avoir constaté des violations aux lois nationales antimonopole dans le réseau des concessionnaires Audi du pays.

La joint venture concernée, FAW (First Automotive Works)-Volkswagen, créée conjointement par le groupe d'outre-Rhin et le troisième constructeur chinois pour produire des modèles de la marque aux anneaux dans l'Empire du Milieu, a reconnu avoir opté pour une stratégie monopoliste et illégale.

Audi China avait précédemment fait savoir que 'les procédures de management dans les ventes et les réseaux de concessionnaires sont en cours d'amélioration afin d'éviter que des incidents similaires se reproduisent à l'avenir'.

De son côté, la NRDC n'a fourni aucun détail quant aux faits reprochés à cette co-entreprise, laquelle a assuré avoir coopéré étroitement à l'enquête.

Ces sanctions interviennent dans un contexte de défiance générale des autorités à l'endroit des grands groupes étrangers implantés en Chine. Parfois très forte, leur profitabilité suscite en effet une certaine suspicion et toutes les industries où leur domination est forte (automobile, informatique, agroalimentaire etc.) sont actuellement passées au crible par les organismes habilités, relève Aurel BGC, pour qui il est 'difficile de savoir si les constructeurs étrangers ont véritablement violé certaines lois antitrust'.

'Dans l'automobile, plusieurs constructeurs étrangers ont récemment été contraints de baisser les prix des véhicules et des pièces détachées', souligne également l'analyste.

Une concession notable qui porte sur un marché en plein essor. Les ventes de véhicules ont ainsi grimpé de 14% l'an passé. Audi a fait encore mieux avec un bond de 21%.

Une performance qui pourrait cependant être bien difficile à rééditer en 2014...


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...