Bourse > Actualités > Informations sociétés > Volkswagen : En hausse après les déclarations de Müller

Volkswagen : En hausse après les déclarations de Müller

tradingsat

(CercleFinance.com) - Hier devant les salariés et ce matin dans une interview accordée au Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ), le nouveau patron de Volkswagen, Matthias Müller, est revenu sur les conséquences du “dieselgate”. Les rappels de véhicules incriminés (11 millions au total) devraient commencer en janvier prochain et se terminer fin 2016, prévoit-il.

A la Bourse de Francfort ce matin, l'action préférentielle Volkswagen tient la tête des plus fortes hausses du DAX 30 en prenant 5,5% à 102,4 euros.

Volkswagen a déjà annoncé qu'une première provision de 6,5 milliards d'euros sera passée sur les comptes du 3e trimestre à ce propos. Ce qui ne suffira sans doute pas.

Selon M. Müller, l'origine du scandale aux tests d'émission révélé aux Etats-Unis trouve sa source à Wolfsbourg, siège du groupe, sans pour autant que l'ex-président du directoire, Martin Winterkorn, ne soit au courant, affirme-t-il. Il entend revoir la gouvernance du groupe en revenant notamment sur sa centralisation.

Lors d'un discours prononcé hier devant environ 20.000 personnes au siège de Wolfsbourg, M. Müller préparé les salariés du groupe à des temps difficiles. Il a estimé que la plupart des véhicules qui seront rappelés n'auront besoin que d'une modification logicielle. Mais certains nécessiteront aussi une intervention mécanique.

Il a insisté sur le fait que les moteurs Diesel à la norme Euro 6, qui concerne tous les véhicules depuis le 1er septembre dernier, respectent les critères des tests d'émission.

M. Müller a aussi déclaré hier qu'il n'était pas possible, à ce stade, de déterminer les conséquences commerciales et financière du scandale. Quoi qu'il en soit, le programme d'investissement est placé sous revue et 'tout ce qui n'est pas strictement nécessaire sera annulé ou reporté'.

Le nouveau patron de Volkswagen estime que le groupe a les moyens de rebondir, mais qu'il faudra deux ou trois ans avant que l'impact du 'dieselgate' ne s'estompe.

'Rappelons que la date limite fixée par le gouvernement allemand pour que le constructeur dévoile son plan de résolution expire aujourd'hui', indiquent ce matin les spécialistes d'Aurel BGC.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...