Bourse > Actualités > Informations sociétés > UBS : Profit trimestriel d'un milliard de francs suisses

UBS : Profit trimestriel d'un milliard de francs suisses

tradingsat

(CercleFinance.com) - UBS a annoncé mardi un résultat net d'un milliard de francs suisses au titre de son quatrième trimestre et fait état d'un doublement de son dividende ordinaire.

Le groupe bancaire suisse fait plus précisément part d'un bénéfice net revenant aux actionnaires de 963 millions de francs suisses pour les trois derniers mois de l'année, soit un profit dilué par action de 0,26 franc suisse.

A elle seule, la branche de gestion de fortune a enregistré un bénéfice corrigé avant impôts de 694 millions de francs suisses à la faveur d'un afflux net d'argent frais de trois milliards de francs suisses.

Dans son communiqué, UBS met en évidence d'importants flux d'argent frais provenant des clients de la région Asie Pacifique et de sa clientèle ultra-riche.

Sur l'ensemble de l'exercice 2014, le résultat net revenant aux actionnaires affiche une hausse de 13% à 3,6 milliards de francs suisses.

'Je suis satisfait de ce que nous avons réalisé en 2014. Les résultats sont solides, notre capital est solide et nous avons mené à terme notre transformation stratégique, nous préparant ainsi bien pour l'avenir', s'est félicité Sergio Ermotti, le directeur général.

'Bien qu'il soit prématuré de tirer des conclusions concernant le trimestre, nous avons bien commencé l'exercice en cours. Ceci renforce notre confiance pour proposer une restitution de capital significative à nos actionnaires', a-t-il ajouté.

UBS compte proposer à ses actionnaires un dividende ordinaire de 0,50 franc suisse par action au titre de l'exercice 2014, soit un montant doublé par rapport à l'année précédente.

Cela correspond à un ratio de distribution de 53% du résultat net.

S'ajoute à cela une restitution de capital supplémentaire de 0,25 franc par action au quatrième trimestre suite aux progrès accomplis dans le cadre de la constitution de la nouvelle société holding du groupe.

UBS Group note toutefois que les perspectives mitigées de la croissance mondiale, l'absence de solutions crédibles et durables à des problèmes non résolus en Europe et l'instabilité géopolitique croissante rendent peu probable un redressement des conditions actuelles de marché.

Le groupe mentionne également la récente décision de la Banque nationale suisse d'abandonner le plancher euro/franc suisse qui a selon lui accentué les défis pour les entreprises du secteur des services financiers basées en Suisse.

Le titre perdait 1,7% à 15,7 francs suisses mardi dans les premiers échanges à la Bourse de Zurich.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...