Bourse > Actualités > Informations sociétés > UBS : Prend 6%, trimestriels supérieurs aux attentes

UBS : Prend 6%, trimestriels supérieurs aux attentes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au 1er trimestre 2013, UBS a dégagé un résultat net attribuable à ses actionnaires de 988 millions de francs suisses (0,26 franc par action), un chiffre très supérieur aux attentes qui se compare à une perte de 1,9 milliard un an plus tôt. La branche Gestion d'actifs a enregistré ses plus fortes entrées de capitaux depuis 2007, et ses profits les plus élevés depuis 2009, les comptes de la branche indépendante Gestion d'actifs Amériques étant également très bien orientés, de même que ceux de la Banque d'investissement.

En Bourse de Zurich ce matin, l'action UBS décolle de 5,6% à 16,6 francs suisses.

“Le ratio (de solidité financière) BRI Bâle III de catégorie 1 common equity (CET1 ; ...) a augmenté de 30 points de base à 10,1%, consolidant la position d'UBS comme la banque la mieux capitalisée parmi ses pairs”, indique la banque helvétique..

Sur le trimestre, le résultat opérationnel gagne 19% sur un an à 7,8 milliards de francs.

Par division, la Gestion de fortune a dégagé 664 millions de francs de profits avant impôts, contre 398 millions au 4ème trimestre 2012. 'Les entrées nettes de nouveaux capitaux ont atteint 15 milliards de francs sur le trimestre, soit le chiffre le plus élevé depuis 2007', indique l'UBS. Des économies ont également été mises en place.

Autre division, la Gestion de fortune Amériques a vu ses profits avant impôts passer de 216 à 251 millions de francs, les afflux de fonds atteignant 9,2 milliards de dollars.

Au total, “les entrées de fonds combinées dans les activités de gestion de fortune ont augmenté à près de 24 milliards de francs”, indique UBS en cumulant les deux divisions. .

La Banque d'investissement, avec 977 millions de francs, renoue avec le vert après avoir perdu 243 millions durant le dernier quart de l'année 2012.

La Gestion d'actifs, avec 190 millions de francs de bénéfice avant impôts, surclasse aussi le chiffre du T4 2012 (148 millions).

Enfin, la branche Banque de détail voit à l'inverse ses profits se tasser, toujours en données séquentielles, de 361 à 347 millions de francs.

Le directeur général d'UBS, Sergio Ermotti a certes déclaré “qu'il était encore trop tôt pour crier victoire”, mais que ces chiffres prouvaient la qualité du modèle économique de la banque.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...