Bourse > Actualités > Informations sociétés > Twitter : Google n'est plus intéressé par un rachat

Twitter : Google n'est plus intéressé par un rachat

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ca aurait pu - ou dû - être une success story, mais force est de constater que Twitter est une déception boursière majeure. Attendu au tournant, le site de microblogging fait désespérément du surplace, tandis que Facebook enchaîne les publications de haut vol. Le titre va souffrir ce jeudi, alors que d'après le site Recode, Google a finalement renoncé au rachat de Twitter...

Un vrai coup de massue pour le groupe, alors qu'Apple ne serait pas non plus intéressé par son acquisition. A croire que le potentiel réel du site de microblogging suscite de vives interrogations.

Susquehanna ne dit pas autre chose. Dans une note diffusée avant-hier, l'analyste confessait en effet ne pas déceler de potentiels acquéreurs hormis Google, qui selon toute probabilité vient donc de jeter l'éponge, et... l'ogre Facebook.

Non sans raison, Susquehanna a également rappelé que les fondamentaux du site de Twitter n'ont eu de cesse de se détériorer depuis son entrée en Bourse, une dégradation notamment illustrée de son point de vue par les difficultés rencontrées par le groupe au niveau de la - faible - croissance de son nombre d'utilisateurs et de la monétisation des services.

Twitter, qui doit publier ses comptes du troisième trimestre à la fin du mois, reste certes sur un bénéfice net de 93 millions de dollars, contre une 48,5 millions au deuxième trimestre de 2015, et sur une hausse de 20% de ses revenus en rythme annuel à 602 millions de dollars, mais le nombre d'utilisateurs mensuels actifs (MUA) n'a crû que de 3 millions en séquentiel à 313 millions. Une preuve irréfutable que 'l'effet de mode' est à présent passé et bien passé.

Pour autant, et même si les candidats ne bousculent pas au portillon, Twitter espère toujours conclure les négociations en vue de sa cession dans les semaines à venir. Salesforce et Disney seraient sur les rangs.

Ce qui ne veut évidemment pas dire qu'ils ne trouveront pas d'arguments pour se raviser à leur tour.

(G.D.)


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...