Bourse > Actualités > Informations sociétés > Tesla Motors : Forte baisse en vue, OPA sur SolarCity

Tesla Motors : Forte baisse en vue, OPA sur SolarCity

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans les négociations électroniques post-marché, l'action Tesla Motors, dirigé par l'emblématique Elon Musk, dérapait de 10% environ à Wall Street, 198 dollars environ, après l'annonce d'une OPA sur SolarCity, un fabricant de panneaux solaires valorisé environ 2,7 milliards de dollars. Soit grosso modo la capitalisation qu'efface Tesla dans les cotations électroniques.

Le groupe américain Tesla rappelle que son premier métier est la fabrication de voitures 100% électriques mais qu'il a aussi lancé, au printemps 2015, des systèmes de stockage d'électricité (Powerwall et Powerpack) pour les particuliers et les entreprises via sa filiale Tesla Energy.

'Il est temps aujourd'hui de compléter le tableau', affirme le groupe californien : outre des voitures présentées comme 'propres' et les batteries permettant de stocker l'énergie pour les faire rouler, les clients de Tesla 'ont aussi besoin d'accéder à la source d'énergie la plus renouvelable qui soit disponible : le soleil'. Et c'est pourquoi SolarCity, présenté comme le leader sur les marchés résidentiels, commerciaux et industriels, a été retenu.

Notons de plus qu'à Wall Street, l'action SolarCity a, à son cours de clôture d'hier soir (21,2 dollars), perdu 58,5% de sa valeur en un an et capitalise à peine plus de 2 milliards de dollars, contre une trentaine pour Tesla Motors.

Dans le détail, Tesla propose de lancer une OPA en titres uniquement à raison 0,122 à 0,131 action Tesla Motors contre chaque titre SolarCity, valorisant ces dernières entre 26,5 et 28,5 dollars, soit au total 2,7 milliards de dollars en milieu de fourchette. Ainsi qu'une prime allant jusqu'à 34,5% sur le dernier cours coté précédant l'annonce.

Dans les échanges post-marché à Wall Street, l'action SolarCity, qui hier soir avait terminé à 21,2 dollars, s'adjuge 15,6% à 24,5 dollars.

Tesla estime que la convergence des offres de produits, de services et les synergies opérationnelles entre les deux groupes seraient 'substantielles', sans toutefois les quantifier.

Reste maintenant à savoir ce que vont en penser la direction et les actionnaires de SolarCity. Le site financier américain MarketWatch rappelle que le conflit d'intérêt semble patent : directeur général de Tesla, Elon Musk est aussi président de SolarCity, et il détient d'ailleurs un peu plus de 20% du capital des deux entreprises. Et ce n'est pas tout car les frères Rive, qui occupent des postes de direction au sein de SolarCity dont la direction générale, sont les cousins d'Elon Musk. Un administrateur, Antonio Gracias, siège d'ailleurs aux 'boards' (les conseils d'administration) des deux sociétés.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...