Bourse > Actualités > Informations sociétés > Swatch : En nette baisse à Zurich après ses résultats

Swatch : En nette baisse à Zurich après ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Swatch Group était malmenée à la Bourse suisse ce matin après que l'horloger basé dans le canton de Berne ait fait état d'une baisse plus marquée que prévu de son résultat net de 26,6% en 2014, à 1,4 milliard de francs. Le groupe déplore la vive hausse du franc suisse, mais certains de ses prix seront relevés et 2015 a commencé “de façon très prometteuse”, selon la direction.

Swatch maintiendra le dividende proposé par action au porteur, à 7,50 francs suisses.

A la Bourse de Zurich ce matin, l'action Swatch Group recule cependant de 4,6% vers 370 francs suisses, et se classe ainsi en tant que plus forte baisse des 20 valeurs composant l'indice suisse SMI.

En 2014, le chiffre d'affaires brut a augmenté de 4,6% en données publiées de 9,2 milliards de francs, variation qui atteindrait + 6,1% à changes constants, mais l'effet devises a pesé à hauteur de 1,5%. Jamais les ventes brutes de Swatch n'avaient dépassé les neuf milliards de francs précédemment.

La progression du CA net (une fois les réductions sur les ventes prises en compte) se limite à 3% et 8,7 milliards de francs.

Le résultat opérationnel s'inscrit en baisse de 24,3% à 1,7 milliard de francs, d'où une chute de la marge de 27,4 à 20,1%. Or il était attendu par le consensus vers 1,9 milliard.

Attention : en 2013, les comptes de Swatch avait profité d'un exceptionnel positif de plus de 400 millions de francs lié à la résolution (favorable au groupe suisse) d'un litige avec l'américain Tiffany.

Mais même hors exceptionnels, le résultat opérationnel baisserait, puisque d'une part le groupe a créé 2.100 emplois l'an dernier, dont 770 en Suisse, et que d'autre part les investissements publicitaires et marketing ont été 'volontairement plus intensifs' au 2nd semestre aux Etats-Unis, au Japon et en Chine, pénalisant la marge de 3 points.

Le groupe est de plus confronté au net renchérissement du franc suisse contre les autres devises depuis que la Banque nationale suisse a abandonné, le 15 janvier, la défense du seuil des 1,20 franc l'euro.

En guise de perspectives, Swatch Group se montre cependant plutôt positif : 'après un fort mois de décembre 2014 en francs suisse, l'année 2015 a débuté de façon très prometteuse avec un solide mois de janvier, calculé en monnaies locales évidemment.'

'Certaines marques du groupe sur différents marchés réagissent en ajustant leurs prix de 5% à 7%, ce qui permettra aussi de compenser partiellement la très mauvaise situation de change', indique Swatch.

'Malgré le franc suisse fortement surévalué, (Swatch entend) continuer à réaliser une forte croissance à un chiffre dans le haut de la fourchette en monnaie locale, tout en continuant de générer de sains bénéfices', estime la direction, sans pour autant négliger les investissements, notamment en Suisse.

Après l'action Credit Suisse (- 19,7%), celle de Swatch Group (- 16,8%) est la plus forte baisse du SMI depuis le début de l'année.

Chez Aurel BGC, les analystes estiment que les prévisions de la direction augurent d''une certaine résistance de la marge opérationnelle.' Afin de tenir compte des nouvelles parités de changes, ils abaissent leurs prévisions de bénéfice par action de l'ordre de 20%.

Cependant, ils notent que la valorisation implicite actuelle retient des taux de changes (par exemple une parité parfaite entre l'euro et le franc) un peu moins favorables qu'ils ne le sont actuellement (l'euro se traite 1,0536 franc).

'Nous pensons que le titre Swatch offre un réel potentiel d'appréciation si les taux de change actuels se maintiennent', estime Aurel BGC, malgré le risque que représentent les 'smartwatches'. Selon Aurel BGC, l'action Swatch est aussi décotée de près de 25% contre Richemont, et pratiquement de 30% par rapport au secteur du luxe en général.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...