Bourse > Actualités > Informations sociétés > Swatch : Des semestriels pénalisés par les changes et ETA

Swatch : Des semestriels pénalisés par les changes et ETA

tradingsat

(CercleFinance.com) - Swatch a subi une baisse de 11,5% de son bénéfice net au 1er semestre 2014, revenu à 680 millions de francs suisses, en raison notamment du poids des changes, des conséquences d'un incendie dans un atelier et de dépenses marketing importantes.

A la Bourse de Zurich, le titre Swatch, qui a perdu 9% ces trois derniers mois, gagne ce matin 0,8% à 517,5 francs.

Sur la période, le chiffre d'affaires du groupe horloger suisse aux marques Swatch, Breguet, Omega, Longines, etc., a augmenté en données publiées de 4% à 4,3 milliards de francs suisses, hausse qui atteint 8,5% à changes constants.

Le groupe basé à Bienne, dans le canton suisse éponyme, détaille que la 'croissance du chiffre d'affaires brut (dépasse) 10% dans le segment des Montres & Bijoux, à taux de change constants, et de 8,8% en incluant la production, ce malgré l'incendie chez ETA (une filiale fabricant notamment des mouvements, ndlr ; le sinistre est survenu le 29 décembre) qui a impacté négativement le chiffre d'affaires d'environ 200 millions de francs suisses'.

Depuis lors, 'la production chez ETA a été réorganisée, et, a priori, seuls quelques retards de livraison devraient subsister durant le second semestre 2014', écrit Swatch.

Le résultat opérationnel s'inscrit en baisse de 8,8% à 830 millions de francs suisses, soit une marge de 20,2% en baisse de 250 points de base, 'comme attendu' selon Swatch, ' en raison de la situation négative des taux de change, des dépenses importantes en marketing pour les Jeux olympiques de Sotchi et de l'incendie chez ETA.'

A titre prospectif, Swatch Group évoque des 'perspectives positives pour le second semestre, avec une base de comparaison plus favorable en termes de taux de change et, depuis juillet déjà, une amélioration de la situation chez ETA après avoir surmonté l'incendie.'

Chez le bureau d'études Bryan Garnier ce matin, les analystes évoquent 'des résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes', le résultat opérationnel étant dans l'ensemble attendu par le consensus vers 850 millions de francs. Si la direction se montre plus optimiste quant à l'effet de changes pour le second trimestre, elle entend aussi poursuivre des investissements marketing jugés 'massifs' par les analystes.

Bryan Garnier rappelle que le titre a déjà perdu 10% environ ces trois derniers mois, alors que les valeurs du luxe dans leur ensemble n'ont cédé que 3%. Le titre se traite donc avec une décote sectorielle de 6%, mais Bryan Garnier reste 'neutre', en arguant des incertitudes qui pèsent sur Swatch. L'objectif de cours est cependant fixé à 600 francs.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...