Bourse > Actualités > Informations sociétés > Salvatore Ferragamo : Semestriels légèrement décevants

Salvatore Ferragamo : Semestriels légèrement décevants

tradingsat

(CercleFinance.com) - En retrait de 3,1% en début de séance à Milan, le titre Salvatore Ferragamo accuse la plus forte baisse du Footsie MIB au lendemain de la publication de comptes semestriels globalement stables, mais un peu inférieurs aux attentes.

Le bénéfice net du groupe de luxe italien s'est élevé à 90 millions d'euros, en hausse de 0,3% comparativement à la première moitié de l'exercice clos. Part du groupe, le bénéfice net de Salvatore Ferragamo s'est également établi à 90 millions d'euros, en augmentation de 2,3% en rythme annuel.

L'Ebita est, lui, ressorti à 166 millions d'euros, en augmentation de 0,9% sur un an, mais en deçà de la prévision moyenne des analystes de 168 millions, alors que l'Ebit est resté stable d'un premier semestre à l'autre à 136 millions.

Sur le plan de l'activité, Salvatore Ferragamo a généré un chiffre d'affaires de 710 millions d'euros au 30 juin, en recul de 1,7% (-3% à devises constantes) et contre 716 millions visé par le consensus. Le groupe a été pénalisé par la relative faiblesse commerciale des marchés européen et asiatique.

Pour autant, les chiffres de cette première moitié d'exercice attestent de sa capacité 'à très bien gérer le ralentissement de l'activité grâce à une excellente maîtrise de ses coûts', ont commenté les équipes d'Aurel BGC, selon lesquelles 'les résultats du second semestre devraient être mieux orientés grâce au redressement attendu des ventes d'ici la fin d'année'. Un optimisme que partage le management, 'conforté par un mois de juillet clairement encourageant dans un environnement de marché toujours très volatile'.

Et le bureau d'études, qui a légèrement relevé son objectif de cours de 21 à 22 euros, tout en maintenant son opinion 'conserver', de préciser: 'les tendances se sont nettement améliorées en Chine Continentale et aux Etats-Unis au cours des dernières semaines, alors que la situation à Hong Kong se redresse quelque peu.'

Sur le plan de la profitabilité, la marge brute est attendue à au moins 67% cette année. De son côté, Aurel BGC a revu ses estimations de bénéfice par action (BPA) de 3% en moyenne et table à présent sur une croissance organique de 2,6% pour la seconde moitié de l'exercice, contre -0,4% prévu jusqu'ici.

Bryan Garnier a également réagi à cette publication, saluant notamment la capacité de Salvatore Ferragamo à faire progresser sa profitabilité en dépit d'un recul des ventes. L'intermédiaire continue de préconiser l'achat, avec un objectif de cours de 23 euros.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...