Bourse > Actualités > Informations sociétés > Richemont : Rumeur d'IPO ou de cession de Net-a-Porter

Richemont : Rumeur d'IPO ou de cession de Net-a-Porter

tradingsat

(CercleFinance.com) - Selon l'agence Bloomberg, Richemont pourrait, en 2015, introduire en Bourse (IPO, pour 'initial private offer') ou revendre sa filiale de vente en ligne de vêtements haut de gamme, Net-a-Porter. Aucune décision n'est cependant prise à ce stade, rapporte l'agence de presse.

L'action Richemont réagit favorablement en prenant 1,2% à la Bourse de Zurich à 86 francs, alors que l'indice SMI ne prend que 0,5%.

Le groupe de luxe de suisse, dont les métiers principaux sont la haute joaillerie et l'horlogerie, discuterait avec des banques de l'avenir de cette société fondée en 2000 et dont Richemont a terminé l'acquisition voilà quatre ans, croit savoir Bloomberg.

En 2010, Richemont, qui détenait alors le tiers de Net-a-Porter, avait porté sa participation à 93% moyennant une valeur globale de 350 millions de livres sterling (environ 400 millions d'euros).

Le groupe ne publie pas le détail des ventes de cette filiale. Mais un analyste de Vontobel cité par Bloomberg les estime à 580 millions d'euros lors du dernier exercice 2013/2014 de Richemont, avant 660 millions en 2014/2015.

Bloomberg indique enfin qu'aucune décision définitive n'a été prise à ce stade et que Richemont pourrait aussi conserver l'affaire.

Rappelons enfin que le 10 octobre 2013, en réaction à des rumeurs évoquant un intérêt de l'italien Yoox, Richemont avait sèchement déclaré, malgré sa politique de ne pas commenter les rumeurs, que 'Net-a-Porter n'était pas à vendre'.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...