Bourse > Actualités > Informations sociétés > Reckitt Benckiser : Proche des sommets après ses résultats

Reckitt Benckiser : Proche des sommets après ses résultats

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le groupe britannique de produits de grandes consommation Reckitt Benckiser a terminé son exercice 2012 sur un résultat net en hausse de 4,8% à 1,8 milliard de sterling, soit en données ajustées une progression de 6,6% et un bénéfice par action de 264,4 pence (+ 7%). La croissance organique des ventes a accéléré d'une année sur l'autre et notamment au 4ème trimestre. Si les prévisions 2013 s'avèrent grosso modo en ligne avec les attentes, celles à moyen terme ont été partiellement relevées.

En Bourse de Londres, l'action Reckitt Benckiser, en hausse de 25% sur un an et de 14% depuis le début de l'année, prend ce matin 0,9% à 4.402 pence, non loin de son record historique (4.498,5 pence).

L'année dernière, les ventes de ce groupe détenteur de marques comme Calgon, Finish, Saint-Marc, Woolite, Air Wick ou Cillit Bang a enregistré des ventes de 9,6 milliards de sterling, en hausse à données comparable de 5%, à comparer avec + 4% en 2011. Mieux : une accélération est intervenue au 4ème trimestre 2012 à 7% !

Le second acompte sur dividende au titre de 2012 sera relevé de 11% à 78 pence, soit un coupon global 2012 de 134 pence (+ 7%).

Cette croissance 'bien supérieure à celle de nos marchés' résulte notamment de l'exposition émergente croissante du groupe : si dans la zone Europe-Amérique du Nord (dite ENA) la progression à données comparables s'est l'an dernier limitée à 1% (mais 3% au 4ème trimestre), elle se montait à 8% en zone 'RUMEA' (CEI, Moyen Orient et Afrique) et 11% en 'LAPAC' (Amérique latine et Asie Pacifique) .

En termes ajustés, le résultat opérationnel a progressé de 3% à changes courants (+ 6% à changes constants) à 2.570 millions de sterling, soit une marge opérationnelle ajustée de 26,9% en hausse de 0,7 points de pourcentage.

Le directeur général Rakesh Kapoor déclare que 'nous abordons 2013 avec confiance : notre orientation, notre organisation et notre culture sont les bonnes'.

En raison notamment de l'acquisition de l'américain Schiff, spécialisé dans les vitamines et les compléments alimentaires, le groupe se lance dans un nouveau domaine. Même si sa dette nette, passée en un an de 1.795 à 2.426 millions de sterlings, en porte la trace.

M. Kapoor a confirme les objectifs de moyen terme du groupe, à savoir une croissance des ventes nettes de 2 points de pourcentage supérieure à la croissance mondiale, et une amélioration 'modérée' de la marge opérationnelle hors RB Pharma.

Concernant spécifiquement l'année 2013, et hors RB Pharma, Reckitt Benckiser s'attend à une croissance de ses ventes nettes, en incluant les acquisitions et cessions déjà annoncées et à changes constants, de 5 à 6%. Grâce au plan d'économies, la marge opérationnelle devrait se maintenir.

Un objectif est avancé : la part des ventes des divisions Santé & Hygiène et celle des pays émergents devraient atteindre respectivement 72% et 50% d'ici fin 2015, 'avec un an d'avance sur les prévisions initiales.”


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...