Bourse > Actualités > Informations sociétés > Puma : Forte accélération de la croissance avec l'Euro

Puma : Forte accélération de la croissance avec l'Euro

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré la vigueur du dollar, Puma continue de se redresser, la croissance organique de ses ventes ayant accéléré au 2e trimestre marqué par l'Euro 2016 de football, au point d'atteindre 13%. Ce qui fait levier sur les résultats et a permis à la filiale de Kering de confirmer ses projections annuelles.

L'équipementier sportif allemand, dont le groupe de luxe français Kering contrôle près de 86% du capital, a enregistré au premier semestre un CA de 1,7 milliard d'euros, soit + 5,3% en euros, et + 9,9% en neutralisant un effet de changes négatif.

Le directeur général Bjørn Gulden se félicite de la croissance des ventes à changes constants (donc en données organiques, étant donné l'absence parallèle de variation du périmètre) au 2e trimestre marqué notamment par l'Euro 2016, avec un taux en accélération à 13%, après environ + 7% au 1er trimestre.

'La demande a progressé dans toutes les régions', indique la direction, tout spécialement dans la région Europe/Afrique/Moyen-Orient (EMEA ; + 14% hors changes sur le semestre) et en Asie Pacifique (APAC ; + 10,8% hors changes).

Par division, la première d'entre elles, Footwear (les chaussures), progresse toujours à changes constants de 7,9% sur le semestre, quand Apparel (les vêtements) prend 13% et les accessoires 9,4%. Puma se félicite de la visibilité de ses produits lors de la coupe d'Europe de football de l'Euro 2016.

En recul de 60 points de base, la marge brute passe de 46,8 à 46,2% du CA, les dépenses opérationnelles ayant augmenté de 3,1% sur le semestre à 730,5 millions d'euros.

Certes, la vigueur du dollar pèse sur mes comptes, reconnaît le directeur général, qui met en avant la discipline du groupe en termes de coûts.

Ce qui n'empêche pas le résultat opérationnel semestriel de gagner 20,1% à 53,2 millions d'euros (et même 75% au seul 2e trimestre, à 12 millions), en raison de l'effet de levier exercé par les ventes sur les profits. Le bénéfice net du S1 a pris 27,6% à 27,4 millions d'euros (1,84 euro par action).

En guise de prévisions pour 2016, Puma attend toujours, sur l'ensemble de l'exercice, un CA en hausse de 5 à 10% de ses ventes nettes à changes constants, une marge brute au niveau de celui de 2015 (soit 45,5%), et un résultat d'exploitation compris entre 115 et 125 millions d'euros.

Chez Aurel BGC, on salue une publication 'globalement en ligne' avec les attentes du marché. “Le redressement des performances opérationnelles de Puma se confirme, porté par le succès de son plan de relance commerciale (...) alors que le marché du sport n'a rarement été aussi porteur”, ajoutent les analystes parisiens.

A en croire Aurel BGC, “dans ce contexte, une cession de la marque nous semble improbable à court terme (à moins d'une offre de rachat mirobolante), même si nous restons convaincus que Puma a vocation à sortir un jour du périmètre de Kering”.

A son cours actuel de 224 euros, Puma capital près de 3,4 milliards d'euros à la Bourse de Francfort.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...