Bourse > Actualités > Informations sociétés > Profit en baisse de 15% pour general motors

Profit en baisse de 15% pour general motors

tradingsat

par Ben Klayman et Deepa Seetharaman

DETROIT (Reuters) - General Motors a fait état mercredi d'un bénéfice en baisse de 15% au troisième trimestre, a déçu les marchés par ses prévisions pour le quatrième trimestre et a averti que la détérioration du climat économique l'empêcherait d'être à l'équilibre cette année en Europe.

Le constructeur américain s'est engagé à réduire ses coûts pour améliorer ses marges, mais l'action GM chutait de près de 9% à Wall Street vers 17h00 GMT.

De l'aveu des dirigeants de GM, le groupe affiche des performances insuffisantes près d'un an après sa réintroduction record en Bourse et deux ans après avoir été sauvé de la faillite par l'Etat américain.

"GM a réalisé un trimestre solide (...) mais solide n'est pas suffisant, même si l'environnement économique mondial est rude", a déclaré le directeur général de GM, Dan Akerson.

Le bénéfice net consolidé du troisième trimestre est ressorti à 1,7 milliard de dollars, soit 1,03 dollar par action, contre 2 milliards, ou 1,20 dollar par titre, un an auparavant. Les analystes anticipaient un BPA de 96 cents, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

"Nous savons qu'il reste du travail à faire", a déclaré Dan Akerson, estimant que les résultats du groupe en Europe et en Amérique du Sud n'étaient "pas acceptables".

Il a annoncé de nouvelles réductions de poste au Brésil, prévenant que les résultats en Amérique latine pourraient ressortir en baisse au quatrième trimestre.

Il a enfin souligné que GM devait améliorer ses marges bénéficiaires, ressorties à 6% au troisième trimestre contre 6,7% un an auparavant.

Le chiffre d'affaires de GM a progressé à 36,7 milliards de dollars contre 34,1 milliards au troisième trimestre 2010.

Ford, le principal rival de FM, a fait état d'un résultat net au troisième trimestre quasiment aussi élevé que celui de GM, mais avec un chiffre d'affaires inférieur de 10%.

"BOURBIER" EUROPÉEN

GM a échappé en 2009 à la faillite grâce au soutien de l'Etat américain qui détient toujours 32% du capital. Le Trésor américain a fait savoir qu'il n'était pas pressé de vendre sa part restante.

L'action GM a fondu de près d'un tiers depuis son retour en Bourse il y a un an au prix de 33 dollars.

Lorsque le constructeur est sorti de la procédure de faillite, sa direction avait expliqué que les efforts de réduction de coûts alors entrepris par le groupe étaient suffisants pour lui permettre d'échapper aux effets d'une récession.

Ils ont depuis vanté à plusieurs reprises la solidité du bilan du groupe.

Mais la détérioration du climat économique en Europe, que GM a qualifié mercredi de "bourbier", l'a contraint à renoncer à son objectif d'atteindre l'équilibre cette année sur le Vieux continent, dont il a modifié l'organigramme cette semaine.

Il anticipe pour le dernier trimestre un excédent brut d'exploitation (EBE) semblable à celui qu'il avait dégagé lors des trois derniers mois de 2010.

D'après Himanshu Patel, analyste pour JP Morgan, la nouvelle prévision de GM implique un bénéfice au quatrième trimestre dans la fourchette basse des 30 cents par action, bien en-deçà des 86 cents attendus par les analystes.

Nicolas Delame et Natalie Huet pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...