Bourse > Actualités > Informations sociétés > Peu affecté par un 'profit warning' partiel.

Peu affecté par un 'profit warning' partiel.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dieter Zetsche, patron du constructeur automobile allemand Daimler, a selon le Financial Times déclaré ce matin que les ventes unitaires de sa division-amirale, Mercedes-Benz Cars, devraient baisser au 2nd semestre par rapport au 1er, de même que le résultat d'exploitation correspondant qui était de 2,57 milliards d'euros au premier semestre. Cela remet en cause les prévisions antérieures de cette branche, sans pour autant toucher celles du groupe dans son ensemble. M. Zetsche a qualifié l'année 2012 'd'année de transition', selon le FT, et il annoncé des économies.

Sur le marché boursier allemand, l'action Daimmler gagne ainsi 0,6% à 39,5 euros, surperformant ainsi ses concurrents BMW et Volkswagen.

Outre des conditions de marché 'très difficiles' en Europe, M. Zetsche, évoque aussi 'un accroissement significatif de la concurrence en Chine' pour sa marque Mercedes Benz.

Le 25 juillet dernier, le groupe Daimler prévoyait toujours de vendre en 2012 davantage de véhicules qu'en 2011, lorsque ce chiffre avait atteint 2,1 millions d'unités, à la croissance de son chiffre d'affaires et un résultat d'exploitation (EBIT) récurrent de l'ordre de celui de l'année précédente. Il devait en être pour Mercedes Benz Cars, ce qui n'est plus le cas.

Au 2ème trimestre 2012, le résultat d'exploitation de Mercedes Benz Cars était de 1.314 millions d'euros (- 16,1%), celui du groupe Daimler étant de 2.243 millions d'euros (- 13,1%).

Cette annonce, et ce premier avertissement sur ses résultats (partiel) de la part d'un constructeur automobile allemand cette année, intervient au lendemain d'une déclaration de Porsche, l'une des marques très haut de gamme de Volkswagen, indiquant qu'il produirait moins de voitures l'an dernier que cette année et qu'il réduirait ses investissements.

Les analystes d'AlphaValue rappellent ce matin qu''à la suite de la publication des résultats du 1er semestre (le 25 juillet), nous avions déjà fait valoir que le moteur bénéficiaire du groupe commençait à avoir des ratés', d'où la chute des profits déjà constatée au 2ème trimestre. En effet, les ventes des classes A et B de Mercedes-Benz limitent la faiblesse des ventes unitaires, mais leur moindre rentabilité pèse sur la marge.

'La direction n'a abaissé les prévisions bénéficiaires d'aucune autre division', note AlphaValue, et par voie de conséquence les prévisions 2012 à l'échelle du groupe ne sont pas remises en cause. AlphaValue conseille toujours d''acheter' l'action Daimler et vise 46,3 euros à six mois.

Chez Crédit Suisse, 'cet avertissement sur résultats de Mercedes Benz Cars était déjà en bonne partie reflété par nos prévisions et le consensus pour 2012'. Mais ils ajoutent qu''au vu des récentes déceptions, le scepticisme des investisseurs vis-à-vis de la direction nous semble constituer un frein à une appréciation de l'action'. Ils sont 'neutres' sur le titre et visent 40 euros.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...