Bourse > Actualités > Informations sociétés > Novartis : Forte croissance en vue, selon la direction

Novartis : Forte croissance en vue, selon la direction

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dans le cadre de deux journées organisées hier et aujourd'hui, les hauts cadres du groupe pharmaceutique suisse Novartis ont fait le point sur la stratégie de l'entreprise. Maintenant que le groupe a été profondément remanié, une 'forte croissance' des ventes comme des résultats est attendue durant les cinq années à venir, a déclaré le directeur général Joe Jimenez.

Pour l'heure, l'action Novartis reste stable aux environs de 80 francs suisses à la Bourse de Zurich. Depuis le début de l'année, elle affiche une hausse de 13,5%, à comparer avec celle de l'indice STOXX Europe Pharmaceuticals dont elle fait partie (+ 12,2%).

Le directeur général de Novartis, Joe Jimenez, rappelle qu'il avait, lors d'une réunion similaire organisée en novembre dernier, insisté sur 'la gestion active' par le groupe de son portefeuille d'activités. Ce qui s'est concrétisé, en avril dernier, par un 'accord à trois' : Novartis a vendu sa division Santé animale à l'américain Eli Lilly et surtout, il a échangé sa division Vaccins contre la branche Oncologie du britannique GSK. Toujours avec GSK, Novartis a créé une coentreprise portant sur les médicaments vendus sans ordonnance.

En novembre, M. Jimenez avait aussi insisté sur les synergies. Depuis lors, la division transversale de fonctions support partagées Novartis Business Services (NBS) a été mise en place.

Le patron de Novartis avait enfin insisté sur les retours aux actionnaires : en février dernier, le dividende au titre de 2013 a été relevé de 0,15 franc suisse à 2,45 francs, et un programme de rachat d'actions a été lancé.

Et maintenant ? M. Jimenez reste optimiste et estime qu'au niveau mondial, entre 2013 et 2025, les dépenses de santé vont doubler en termes nominaux jusqu'à atteindre 15.600 milliards de dollars, soit une croissance annuelle moyenne de 6,4% sur la période.

Quelque soit le scénario économique retenu, Novartis estime que sa nouvelle structure simplifiée en trois branches, contre six auparavant, lui permettra de capter la croissance de son marché. Ses divisions sont désormais Pharma, Soins oculaires (Alcon ; n° 1 mondial) et les Génériques (Sandoz ; n° 2 mondial).

Cette nouvelle organisation sera aussi plus efficace : la marge opérationnelle récurrente du groupe, soit 24,7% l'an dernier, aurait atteint 27,2% en données proforma si la nouvelle structure avait déjà été en place.

Enfin, ces cinq prochaines années, Joe Jimenez s'attend à 'une forte croissance de la ligne du haut (le chiffre d'affaires, ndlr) ainsi que de la ligne du bas (le bénéfice net) du compte du résultat'.

Dans la branche Pharma, le groupe se positionne comme leader en matière d'oncologie, des traitements cardiaques, de la dermatologie et des pathologies respiratoires. Les marges devraient progresser.

Chez Alcon, la division Soins oculaires, la croissance devrait accélérer et les marges, dans le pires des cas, se maintiendront.

Enfin chez Sandoz, la branche Génériques, M. Jimenez attend une amélioration de la rentabilité.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...