Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Les réformes en Chine seront payantes (Comgest)

Marché : Les réformes en Chine seront payantes (Comgest)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Si les fondamentaux tendent à se fragiliser dans les pays émergents, de même que leurs monnaies (à titre d'exemple, le rouble a perdu une grande partie de sa valeur ces dernières semaines, suscitant l'ire du président russe Vladimir Poutine), Comgest constate que les marchés actions demeurent encore un peu 'déconnectés' des réalités du terrain et s'attend à des réajustements sur ceux-ci l'an prochain. Le gérant est en revanche optimiste concernant les réformes structurelles mises en oeuvre en Chine et en Inde.

La santé de l'économie des deux pays les plus peuplés du monde demeure évidemment très surveillée. Si la croissance tend à ralentir dans l'Empire du Milieu, de nombreux experts misent gros sur les réformes entreprises en Inde depuis l'élection de Narendra Modi, très tôt considéré comme un moderniste et un soutien du marché.

Si Comgest reconnaît la faiblesse des infrastructures indiennes, les problèmes d'approvisionnement dans le pays et l'excès de réglementation, autant de freins à la croissance, le mandat du gouvernement, 'fort d'une expérience solide', rend selon lui 'la probabilité de succès des réformes plus importante qu'elle ne l'a jamais été ces dernières années'.

Concrètement, le gestionnaire d'actifs table sur une amélioration de la dynamique de l'inflation, sur une baisse du coût du capital et sur une croissance du PIB plus soutenue.

Quant au secteur privé indien en particulier, il peut désormais 'bénéficier de nouvelles opportunités d'investissement avec des rendements attractifs', estime Comgest, également confiant concernant l'efficacité des dispositions prises par les pouvoirs publics chinois pour soutenir la deuxième économie mondiale.

La solution réside de son point de vue dans une meilleure utilisation des actifs existants, en mettant l'accent sur les ressources humaines, environnementales (la pollution a atteint des proportions intolérables dans pléthore de grandes villes chinoises) et financières. 'La répression de la corruption, la hausse des salaires, la déréglementation des industries contrôlées auparavant par le gouvernement, le changement de politique énergétique et l'évolution du système financier y contribuent', souligne Comgest.

Au bout du compte, cela pourrait aboutir à une croissance du PIB plus faible, mais plus durable. Dans tous les sens du terme.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...