Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Euronext relève ses objectifs 2016 de marge et d'économies

Marché : Euronext relève ses objectifs 2016 de marge et d'économies

Marché : Euronext relève son objectif d'économies d'ici fin 2016Marché : Euronext relève son objectif d'économies d'ici fin 2016

par Alexandre Boksenbaum-Granier

PARIS (Reuters) - Euronext a annoncé mercredi viser désormais 80 millions d'euros d'économies en rythme annualisé et une marge d'Ebitda proche de 53% d'ici fin 2016, contre des objectifs initiaux de respectivement 60 millions d'euros et 45%, ce qui dope l'action de l'opérateur en Bourse.

L'opérateur boursier avait indiqué début novembre être en avance de 18 mois sur le calendrier prévu pour ses économies opérationnelles et avait ajouté que son objectif de 60 millions d'euros d'économies serait atteint au premier semestre 2015.

"Dans le cadre d'une analyse approfondie de tous les postes de coûts, l'équipe de direction a décelé un important potentiel supplémentaire de réductions de coûts à réaliser en poursuivant la restructuration de la société", écrit Euronext dans son communiqué.

"Euronext peut aujourd'hui s'engager à générer un supplément de 20 millions d'euros d'économies nettes d'ici à fin 2016 en rythme annualisé", ajoute l'opérateur.

En conséquence, Dominique Cerutti, président du directoire et directeur général de la société, a précisé lors d'une conférence téléphonique que l'objectif de marge d'Ebitda était porté de 45% à près de 53% d'ici fin 2016.

L'OBJECTIF DE CROISSANCE ANNUELLE 2013-2016 MAINTENU

L'objectif de croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires de l'ordre de 5% sur la période 2013-2016, après retraitement de l'impact du contrat de compensation des dérivés avec LCH.Clearnet, a en revanche été maintenu par Euronext.

"Le nouvel objectif d'économies et la prévision de marge d'Ebitda de 53% d'ici 2016 sont en ligne avec nos attentes, mais nous pensons que ce n'est pas le cas avec les estimations du consensus", commente dans une note ING.

Le consensus Thomson Reuters anticipait jusqu'à présent une marge d'Ebitda de 49,1% à fin 2016.

La réaction en Bourse est d'ailleurs favorable, avec une hausse de 4,75% à 33,21 euros à 9h36, à comparer à son cours d'introduction en Bourse le 20 juin dernier à 20 euros par titre. La valeur signe ainsi la deuxième meilleure performance de l'indice SBF 120, stable au même instant (+0,03%).

La capitalisation boursière du groupe est ainsi portée à 2,32 milliards d'euros (+23,9% depuis le début de l'année).

L'an dernier, l'opérateur, qui proposera un dividende de 0,84 euro par action au titre de l'exercice écoulé, a réalisé 38 millions d'euros d'économies.

Euronext a également fait état d'un chiffre d'affaires 2014 en hausse de 9,0% sur une base ajustée, à 458,5 millions d'euros, et de 18,6% en données publiées, soutenu notamment par son activité sur les marchés au comptant.

Le quatrième trimestre a été le meilleur trimestre de l'exercice pour les marchés au comptant en termes de chiffre d'affaires, avec une croissance de 29,9%. Sur l'ensemble de l'exercice, cette activité ressort en hausse de 19,6%.

Les charges opérationnelles hors amortissement ont diminué de 11,4% sur une base ajustée, permettant de dégager une marge d'Ebitda de 45,8% en 2014, contre 41,5% en 2013 et 42,6% attendu par le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

(Edité par Dominique Rodriguez)

Copyright © 2015 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...