Bourse > Actualités > Informations sociétés > Maintient ses prévisions malgré la conjoncture

Maintient ses prévisions malgré la conjoncture

tradingsat

(CercleFinance.com) - BASF a terminé le 3ème trimestre de son exercice 2012 sur un résultat net en baisse de 20,6% de 946 millions d'euros (1,19 euro par action en termes ajustés). Sur les neuf premiers mois, le résultat net recule de 22,9% à 3,9 milliards d'euros (4,36 euros par action). Le groupe n'attend pas de reprise de la demande au 4ème trimestre mais a cependant confirmé ses prévisions au titre de 2012, grâce notamment aux branches Agriculture et Gaz & pétrole.

Sur le marché boursier allemand ce matin, l'action BASF prend 1,1% à 63,4 euros.

Sur le trimestre, les ventes du groupe chimique allemand ont gagné de la vitesse en croissant de 8% à 19 milliards d'euros, soit une tendance plus marquée que celles des neuf premiers mois (+ 6,6% à 59,1 milliards). Le groupe évoque notamment 'des volumes plus élevés'.

Le résultat d'exploitation du T3 hors éléments exceptionnels s'est également accru de 5,4% à 2,1 milliards (marge de 10,9%), contre 2,3% de hausse sur neuf mois mais une marge de 12%. La progression trimestrielle est notamment attribuée à la branche Gaz et pétrole ainsi qu'à l'Agriculture.

Kurt Bock, président du directoire, a déclaré que 'de nouveau, les perspectives de l'économie mondiales n'ont donné aucun signe d'amélioration lors du dernier trimestre et l'incertitude est toujours de mise sur les marchés de capitaux. En Chine, la croissance a de nouveau ralenti au 3ème trimestre. Nous anticipons une stabilisation sur les niveaux actuels dans ce pays, mais pas de reprise'.

Le chimiste allemand a ajusté ainsi ses projections macroéconomiques pour 2012 : la croissance mondiale est attendue à 2,2% (contre 2,3% précédemment), celle de la production industrielle de 2,8% (contre 3,4%), la production chimique à 2,9% (contre 3,5%), la projection prix du pétrole restant inchangée à 110 dollars le baril.

Certes, aucun retournement de l'économie mondiale ni de la production chimique n'est attendu au 4ème trimestre. Cependant, le groupe a confirmé ses prévisions et entend donc toujours dépasser cette année les niveaux record de ventes et de résultat d'exploitation hors exceptionnels constatés en 2011.

'En 2012, les revenus de l'activité chimique n'atteindront cependant pas ceux de 2011', a toutefois indiqué le groupe.

Selon Crédit Suisse, le résultat d'exploitation publié a légèrement dépassé les attentes, mais en raison des branches Agriculture et Pétrole et gaz. 'Les résultats sous-jacents de la branche chimique ont baissé de 25% d'une année sur l'autre', souligne la note de recherche. Mais les analystes soulignent aussi la confirmation des prévisions alors que les concurrents de BASF ont récemment publié des chiffres bien décevants.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...