Bourse > Actualités > Informations sociétés > Les résultats de 2e trimestre bien accueillis

Les résultats de 2e trimestre bien accueillis

tradingsat

(CercleFinance.com) - Deutsche Bank publie un bénéfice net stable au titre de son deuxième trimestre, les difficultés de sa division de banque d'investissement ayant été compensées par la vigueur de ses autres métiers, comme la gestion de fortune.

Le groupe bancaire allemand a généré sur le trimestre écoulé un résultat net de 1,2 milliard d'euros, globalement comparable à celui qui avait été dégagé sur la période correspondante de l'an dernier.

Son produit net bancaire s'est établi à 8,5 milliards d'euros, en hausse de 19% d'une année sur l'autre, notamment du fait de la consolidation de Postbank.

L'intégration de Postbank s'est également traduite par un accroissement des provisions pour pertes sur crédits, à 464 millions d'euros contre 243 millions d'euros au deuxième trimestre 2010.

Si les revenus de sa division de banque de financement et d'investissement (CIB) ont légèrement progressé pour atteindre 4,9 milliards d'euros, c'est sa branche PCAM (banque privée et gestion d'actifs) qui a enregistré le bond d'activité le plus notable sur le trimestre (+50%).

Les revenus de l'activité de trading actions ont en revanche chuté de 14% à 555 millions d'euros sur le trimestre, un repli que le groupe justifie par des 'conditions de marché difficiles'.

'Malgré des conditions de marché toujours plus difficiles, notre modèle économique a prouvé sa robustesse', estime Josef Ackermann, le président du directoire. 'Nos efforts visant à recalibrer et rééquilibrer notre plateforme s'avèrent payants', a-t-il ajouté.

'Si nos activités de banque d'affaires et de trading sur titres ont été affectées par un environnement difficile - et tout particulièrement par la crise de la dette souveraine en Europe - cela a été compensé par la solide performance et la croissance vigoureuse d'une année sur l'autre de nos autres activités, qui ont contribué pour moitié à nos résultats trimestriels', conclut le dirigeant.

Deutsche Bank précise que ses comptes de deuxième trimestre incluent une dépréciation de 155 millions d'euros sur les obligations d'Etat grecques.

A la Bourse de Francfort, l'action progressait de 1,1% à 38,6 euros mardi dans les premiers échanges.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...