Bourse > Actualités > Informations sociétés > Le scénario d'une offre de news corp. quasi-abandonné

Le scénario d'une offre de news corp. quasi-abandonné

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le marché a-t-il renoncé au scénario d'un rachat de BSkyB par News Corp.? C'est fort possible à en croire l'évolution du cours de Bourse de la plateforme britannique de TV par satellite au cours des toutes dernières séances.

Alors que l'action BSkyB cotait encore 850 pence il y a une semaine, elle ne se négocie plus qu'autour de 703 pence aujourd'hui, un niveau relativement proche des 700 pence que News Corp. avait proposé en juin 2010 pour mettre la main sur le groupe, un prix alors jugé trop bas par le conseil d'administration.

'En l'état, il y a peu de chances que le Ministre de la Culture donne son feu vert à l'opération avant septembre ou octobre', prévient un analyste londonien.

Il est clair que News Corp. et son propriétaire Rupert Murdoch n'ont plus les faveurs du gouvernement britannique depuis que le scandale des écoutes téléphoniques au 'News of the World' a éclaté, la semaine passée.

La fermeture définitive du tabloid, durant le week-end, ne semble pas avoir amélioré les choses.

'De fait, le dossier est désormais dans les mains de l'Ofcom', souligne l'analyste, tout en précisant que le régulateur britannique du secteur des télécoms va sans doute attendre les conclusions de l'enquête de police concernant les actes de piratage du 'News of the World' avant de prendre sa décision sur le bien-fondé de l'offre de News Corp.

'Si le rapprochement avec News Corp. échoue, les actionnaires de BSkyB n'auront pas d'autre choix que de réclamer le versement d'un dividende substantiel', estime le professionnel.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...