La bours

tradingsat

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a débuté la semaine sur une note stable (+0,03% à 4.704,07 points), les chiffres de croissance chinois n'étant pas suffisamment solides pour ébranler l'attentisme qui prévaut souvent avant une réunion de la BCE. Prudent à l'ouverture, le marché parisien a pris un peu d'assurance dans le courant de la matinée, avant de revenir s'ancrer près de l'équilibre. "Le marché a du mal à trouver une direction", a résumé Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse.

La Chine a encore animé la séance avec la publication de sa croissance du troisième trimestre. Cette dernière a ralenti à 6,9%, soit la plus faible performance trimestrielle depuis la crise financière de 2009, un chiffre toutefois un peu supérieur aux attentes des analystes. Cette publication a un peu soutenu la cote parisienne dans la matinée, mais "l'effet s'est vite érodé car ces chiffres ne sont pas encore assez probants non plus", a indiqué le gérant.

La place "manque un peu de catalyseur et de matière pour pouvoir aller plus haut", après avoir déjà réalisé un beau rebond depuis le début octobre. "Pour aller plus haut, il va falloir plus d'éléments concrets en termes de politique monétaire et de résultats d'entreprises".

"Le rendez-vous de la semaine" sera ainsi la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi, "même si celle-ci n'apportera sans doute pas beaucoup d'éléments nouveaux", a conclu M. Murail.

Parmi les valeurs, Eurofins Scientific a bondi (+9,36% à 313,20 euros) après avoir relevé ses objectifs à l'horizon 2020. Le groupe devrait ainsi "surperformer" son objectif 2017 de milliards de chiffre d'affaires un an plus tôt que prévu précédemment, et deux ans plus tôt que prévu sur une base pro forma.

Danone a gagné 1,96% à 59,41 euros. Le groupe a vu son chiffre d'affaires croître de 4,2% au troisième trimestre avec une amélioration progressive de sa principale activité, les produits laitiers frais, tout en confirmant ses objectifs pour 2015.

Solocal a pris 2,41% à 0,30 euro après avoir conclu la cession de la régie publicitaire sur internet Horyzon Media dans le cadre d'un recentrage de ses activités.

Du côté des baisses, Boiron a chuté de 7,30% à 76,50 euros après avoir publié un chiffre d'affaires au troisième trimestre en baisse de 2,4%, tout en soulignant que son résultat opérationnel en 2015 "pourrait ne pas atteindre le niveau de 2014".

Enfin, Vivendi a souffert (-2,12% à 21,48 euros) d'informations de presse évoquant une chute du nombre d'abonnés en septembre.

S.B. avec AFP


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...