Bourse > Actualités > Informations sociétés > Imperial Tobacco : Vers des acquisitions aux Etats-Unis ?

Imperial Tobacco : Vers des acquisitions aux Etats-Unis ?

tradingsat

(CercleFinance.com) - Imperial Tobacco communique ce matin alors que les agences de presse ont fait état de discussions entre le cigarettier britannique et ses homologues américains Reynolds American et Lorillard. Imperial Tobacco confirme qu'il discute avec les deux groupes de l'éventuelle acquisition de certaines de leurs marques. Cette opération s'inscrirait dans le cadre du rachat de Lorillard par Reynolds American, selon l'agence Bloomberg.

A la Bourse de Londres, l'action Imperial Tobacco prend près de 3% à 2.733 pence.

Parmi ses marques de cigarettes, Imperial Tobacco compte Davidoff, Bastos, Gauloises, JPS, West et News, ainsi que les Gitanes, le tabac Drum, les cigarillos Montecristo...

Issue en 2004 de la fusion de R.J. Reynolds Tobacco Company et de Brown & Williamson Tobacco, alors numéros deux et trois du secteur aux Etats-Unis, Reynolds American a pour principal actionnaire British American Tobacco (BAT), qui détient plus de 40% de son capital. La compagnie compte parmi ses marques Camel (aux Etats-Unis), Pall Mall, Winston ou encore Kool.

Lorillard Tobacco détient de son côté Newport, Kent ou encore Maverick.

Et Imperial Tobacco de préciser : “les Etats-Unis restent l'un des premiers et des plus rentables marchés des cigarettes au monde. lmperial ne concrétisera une acquisition que si de stricts critères financiers sont respectés”. Cependant, il n'est pas possible d'affirmer à ce stade qu'une opération aura bien lieu.

En tout état de cause, de grandes manoeuvres sont en cours dans le secteur des cigarettes. Citant des sources proches du dossier, Bloomberg semble confirmer scénario : selon l'agence de presse, Reynolds American serait sur le point de racheter Lorillard avec la bénédiction de BAT.

Dans le cadre de cette transaction, Imperial Tobacco rachèterait des marques à Reynolds et Lorillard afin que le 'deal' soit avalisé par les autorités de la concurrence. Bloomberg estime qu'Imperial Tobacco mobiliserait jusqu'à sept milliards de dollars en ce sens.

En date d'hier soir à Wall Street, Lorillard capitalisait 22,9 milliards de dollars et Reynolds American 33,4 milliards.

A Londres ce matin, BAT “pèse” environ 66 milliards de livres sterling et Imperial Tobacco 25,4 milliards.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...