Bourse > Actualités > Informations sociétés > En hausse après les semestriels, prévisions relevées

En hausse après les semestriels, prévisions relevées

tradingsat

(CercleFinance.com) - Troisième au rang des plus fortes hausses du DAX ce matin, l'action Bayer prenait 2,9% sur le marché boursier allemand à 62,90 euros après que le groupe basé à Leverkusen ait, à l'occasion de ses résultats semestriels, relevé ses prévisions de ventes et de résultats pour l'exercice 2012.

Au 2ème trimestre, le résultat net du groupe a pourtant chuté de 33,9% à 494 millions d'euros, soit un bénéfice par action (BPA) de 0,60 euro (- 33,3%). Mais en termes 'centraux' (hors éléments exceptionnels, grosso modo), le BPA prend 14% à 1,47 euro.

De plus, la croissance des ventes a atteint 10% à 10,2 milliards d'euros au T2, soit une accélération par rapport à la tendance observée sur l'ensemble du semestre (+ 8,4%).

Par segment au T2, la division Bayer CropScience affiche une croissance de 17,1% à 2,3 milliards d'euros, la branche Santé progressant de 10% à 4,6 milliards d'euros.

Toujours au T2, le résultat d'exploitation recule de 41,1% à 750 millions. En cause : des charges exceptionnelles d'un total de 762 millions d'euros nettement supérieures à ce qu'elles étaient au T2 2011 (144 millions), en raison, notamment d'une provision pour risque de 496 millions d'euros passée sur le contraceptif oral Yasmin. Mais hors exceptionnels, le résultat d'exploitation progresse de 6,7% à 1.512 millions d'euros.

'En raison de la forte performance de nos activités, nous relevons nos prévisions pour l'ensemble de l'année', a déclaré le PDG Marijn Dekkers.

En guise de perspectives, Bayer table maintenant sur une croissance de son chiffre d'affaires à changes et portefeuille constants 2012 de 4 à 5%, contre 3% précédemment. D'où des ventes annuelles prévisionnelles de 39 à 40 milliards d'euros, contre 37 milliards selon les précédentes projections.

Le résultat net 'central', qui était jusqu'alors attendu en légère amélioration, devrait maintenant croître 'd'environ 10%', sachant que les exceptionnels négatifs sont attendus entre 100 et 200 millions d'euros au 2ème semestre.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...