Bourse > Actualités > Informations sociétés > Décélération des ventes, prévisions maintenues

Décélération des ventes, prévisions maintenues

tradingsat

(CercleFinance.com) - A terme des cinq premiers mois de son exercice 2012/2013 (soit d'avril à août), Richemont a enregistré un chiffre d'affaires non spécifié en hausse de 23% à changes courants, soit + 13% à changes constants, en net ralentissement par rapport à la tendance observée en début d'année. Principal facteur explicatif de la hausse : le continent européen, porté par les achats des touristes. Le groupe de luxe helvétique confirme s'attendre toutefois à une hausse de 20 à 40% de ses résultats semestriels et ne remet pas en cause ses investissements.

En Bourse de Zurich ce matin, l'action Richemont a ouvert en hausse de 0,4% à 59,4 francs suisses.

Le groupe dont Johann Rupert est le patron et principal actionnaire, indique que par région et à changes constants, l'Europe affiche la plus forte hausse des ventes (+ 19%), surclassant cette fois la région Asie-Pacifique (+12%) et les Amériques (+ 6%) comme le Japon (+ 4%).

L'affaiblissement de l'euro (devise dans laquelle les comptes du groupe sont tenus) face au dollar a soutenu les ventes en termes publiés.

'La demande en région Asie-Pacifique est restée forte après deux années exceptionnelles de forte croissance', précise Richemont.

Par canal de distribution, les ventes progressent toujours plus vite dans le réseau de détail détenu en propre (+ 15%) que via la vente de gros (+ 10%).

Par division enfin, les Montres de spécialité (Cartier, Vacheron Constantin, Jaeger-LeCoultre, Lange & Söhne, Piaget...) affichent, toujours à changes constants, la plus forte hausse d'activité (+ 16%), surclassant la Joaillerie (Cartier encore, Van Cleef & Arpels... ; + 12%) et les instruments d'écriture Montblanc (+ 4%).

Commentant ces ventes, le PDG du groupe Johann Rupert rappelle que la croissance moyenne de 13% sur les premiers cinq mois masque une décélération d'un mois sur l'autre. Rappelons qu'en 2011/2012, la croissance du CA à changes constants était de 29%, puis de 20% en avril, premier mois de l'exercice 2012/2013.

Il rappelle aussi que la croissance à changes constants était de 35% l'an dernier à pareille époque.

En guise de perspectives, Richemont confirme la prévision formulée le 6 août dernier, à savoir qu'il table toujours sur des hausses de 20 à 40% du résultat opérationnel et du bénéfice net du 1er semestre 2012/2013, dont les comptes seront publiés le 9 novembre.

Johann Rupert ne compte pas non plus réduire l'enveloppe consacrée aux investissements : 'les incertitudes économiques actuelles, la croissance modérée des ventes depuis mai et la très forte base de comparaison ne nous empêchent pas de maintenir notre ambitieux programme d'investissement. Nos restons confiants quant au potentiel long terme de nos maisons'.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...