Bourse > Actualités > Informations sociétés > Commerzbank : Une feuille de route établie à horizon 2020

Commerzbank : Une feuille de route établie à horizon 2020

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pris dans la tourmente née des nombreuses incertitudes qui entourent le sort de Deutsche Bank, Commerzbank a confirmé jeudi l'existence d'une feuille de route à horizon 2020, conformément à ce qu'évoquaient certaines rumeurs de marché.

Le groupe allemand reconnaît dans un communiqué diffusé dans la matinée que son directoire a mis au point un programme stratégique et financier de moyen terme, mais précise que le projet doit encore être définitvement arrêté par son conseil de surveillance.

Le plan baptisé 'Commerzbank 4.0' vise une amélioration de sa rentabilité via un processus de numérisation accru et un recentrage sur les métiers les plus porteurs.

Ses activités seront désormais divisées en deux branches, un segment 'clients privés et petites entreprises' ainsi qu'une division 'clientèle d'entreprise'.

Cela implique que les ensembles 'financement d'entreprise et marchés' et 'Mittelstandsbank' sont appelés à disparaître, une décision que Commerzbank justifie par la volonté de réduire la volatilité de ses résultats financiers.

Cette disparition signifie également que la banque va devoir passer une provision de l'ordre de 700 millions d'euros dans ses comptes de troisième trimestre.

Malgré cette charge, Commerzbank s'attend toujours à dégager un petit bénéfice net cette année.

A horizon 2020, le groupe espère afficher une rentabilité nette des fonds propres tangibles (RoTE) d'au moins 6% pour un ratio de capital dit 'CET 1' de plus de 13%.

Volet important de ce plan stratégique, Commerzbank prévoit de supprimer quelque 9600 postes en raison d'un plus grand recours aux procédés numériques, tout en s'attendant à recruter 2300 personnes dans ses métiers à plus forte croissance.

Le solde net des destructions d'emplois devrait donc se situer autour de 7300.

Autre décision fondamentale, le groupe a pris la décision d'arrêter le versement de dividendes afin de financer sa restructuration, dont il estime le coût à quelque 1,1 milliard d'euros.

L'action Commerzbank ne réagissait guère à cette série d'annonces jeudi en fin de matinée, accusant un repli limité de 0,7% à moins de six euros.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...