Bourse > Actualités > Informations sociétés > BG Group : Production en hausse, la fusion sur les rails

BG Group : Production en hausse, la fusion sur les rails

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action BG Group restait stable ce matin à la Bourse de Londres, vers 1.030 pence, après que le groupe gazier britannique convoité par Royal Dutch Shell a fait état de résultats trimestriels marqués par un relèvement des perspectives de production. Surtout, le processus de fusion avec Shell se poursuit et la direction confirme qu'il devrait se terminer au début de l'année prochaine.

Quoi qu'il en soit les comptes portent toujours la trace de l'effondrement des cours des hydrocarbures. Au 3e trimestre (T3), BG Group a affiché une perte nette part du groupe de 101 millions de dollars.

Certes, les profits récurrents demeurent positifs, quoi qu'en forte chute de 63,1% à 280 millions de dollars. Mais des éléments exceptionnels négatifs de 381 millions de dollars, notamment des dépréciations, plombent la dernière ligne du compte de résultat.

BG Group souligne que sa production d'hydrocarbures (centrée sur le gaz) a augmenté au T3 de 26% à 716.000 barils d'équivalent-pétrole/jour. Et que les gisements en cours de développement ne manquent pas.

De ce fait, le groupe, qui en juillet dernier avait relevé son estimation 2015 de sa production dans le haut de la fourchette antérieure allant de 650.000 à 690.000 bep/j, l'a porté encore plus haut, à 680.000/700.000 bep/j.

D'ailleurs, l'excédent brut d'exploitation (EBITDA, selon l'acronyme anglais) de la seule division Amont a pris 22% au T3 à 1.087 millions de dollars. 'La baisse du prix des matières premières a été partiellement compensée par des volumes plus élevés, une part plus élevée du pétrole dans notre production et une contribution plus élevée de la liquéfaction de gaz', commente la direction.

Le directeur général, Helge Lund, a confirmé à cette occasion les objectifs d'économies antérieurs. Il rappelle qu'afin d'abaisser son point mort, BG Group se focalise désormais sur les gisements aux coûts les plus bas.

Quid de la future fusion (recommandée par BG Group) avec Shell, toujours dans les tuyaux ? BG Group rappelle que le projet a été approuvé sans réserve par la Commission européenne. 'Deux des cinq conditions (au succès de l'opération) sont désormais satisfaites', indique BG Group.

Et M. Lund d'ajouter : 'Nous travaillons toujours avec Shell sur le planning d'intégration ainsi que sur les approbations réglementaires qui devront être obtenues avant le vote des actionnaires en AG. L'opération devrait toujours être finalisée au début de l'année 2016'.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...