Bourse > Actualités > Informations sociétés > BASF : En hausse après des résultats en baisse

BASF : En hausse après des résultats en baisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action BASF prenait plus de 3% ce matin à la Bourse de Francfort après la publication de résultats annuels en baisse, notamment en raison de l'impact du brut sur sa filiale Wintershall. Cette année, le groupe parie sur une “légère baisse” de son résultat d'exploitation, hors éléments exceptionnels.

L'an dernier, BASF a enregistré un CA de 70,4 milliards d'euros en recul de 5%. En cause : 'les prix ont baissé dans la plupart des divisions (- 9%), ce qui est largement imputable à une forte chute des cours des matières premières', indiqune le groupe. En revanche, les volumes ont augmenté (+ 3%), notamment en raison de la branche Pétrole & gaz, des produits agricoles, alors que dans les produits chimiques la tendance est stable. L'effet devises a joué positivement (+ 5%), quand l'échange d'actifs avec Gazprom (négoce et stockage de gaz ; - 5 %), entré en vigueur en septembre, a pesé aussi.

Les ventes du seul 4e trimestre reculent fortement de 23% à 13,9 milliards en raison 'principalement', selon BASF, de l'échange d'actifs avec Gazprom, finalisé fin septembre. Les prix ont baissé de 11% et les volumes ont pris 4%.

Sur l'ensemble de 2015, le résultat d'exploitation hors éléments exceptionnels baisse de 8% à 6,7 milliards d'euros. La direction pointe du doigt les conséquences de la chute du brut sur les comptes de sa filiale pétro-gazière, Wintershall, et les effets de changes.

Le résultat d'exploitation publié, lui, baisse de 1,4 milliard à 6,2 milliards. Il est notamment pénalisé par près de 500 millions d'euros d'exceptionnels négatifs (surtout des dépréciations d'actifs pétro-gaziers), alors qu'un an plus tôt ces éléments étaient positifs à hauteur de 269 millions d'euros.

Le bénéfice net recule de 23,1% à 4 milliards d'euros (4,34 euros par action, ou 5 euros par action en données ajustées des exceptionnels).

BASF souligne qu'il a dégagé l'an dernier un cash flow opérationnel 'record' de 9,4 milliards d'euros, soit 2,5 milliards de plus qu'en 2014. Le 'gearing' (ratio de la dette nette sur les fonds propres) augmente légèrement à 44,5%.

Le dividende proposé à la prochaine AG sera relevé de 3,6% à 2,90 euros par action.

En guise de prévisions pour 2016, BASF retient l'hypothèse d'une croissance économique mondiale de 2,3% (2,4% précédemment), d'une production industrielle globale en hausse de 3,4% (3,6% précédemment), et d'un cours du Brent à 40 dollars (52 dollars antérieurement).

Dans ce contexte, BASF s'attend en 2016 à un 'fort' recul de ses ventes en raison de l'échange d'actifs avec Gazprom, et à ce que son résultat d'exploitation hors exceptionnels soit 'légèrement' inférieur à celui de 2016.


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...