Bourse > Actualités > Informations sociétés > Anevia : 'étendre le rayonnement international de la société'

Anevia : 'étendre le rayonnement international de la société'

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'équipe dirigeante d'Anevia, éditeur de logiciels d'optimisation des flux vidéo connectés, a réuni la presse ce jeudi, afin de présenter son projet d'introduction en bourse sur le marché Alternext d'Euronext à Paris.

Selon Tristan Leteurtre, co-fondateur et directeur général, le modèle d'activité de la société se différencie de celui de ses concurrents, mais aussi partenaires, parmi lesquels figurent des poids lourds comme Alcatel-Lucent, Huawei ou encore Cisco.

Ainsi, 'Anevia adapte en temps réel le flux vidéo aux contraintes du terminal destinataire, diminue le nombre de formats à traiter et la quantité de données à transporter, divise par 10 les coûts de bande passante et de stockage'.

Ses clients, répartis sur plus de 100 pays, sont des opérateurs télécoms, des diffuseurs et médias, des entreprises, comme des hôtels ou des hôpitaux.

Tristan Leteurtre, affichant son ambition de faire d'Anevia le premier éditeur mondial pure player des solutions d'optimisation des flux vidéos connectés, a mis en lumière le potentiel de marché élevé, au regard de l'émergence de nouveaux modes de consommation de la vidéo à travers de multiples canaux.

Le groupe a enregistré, sur l'exercice 2013, un chiffre d'affaires de 7,3 millions d'euros, en progression de 40%, et un résultat net de 43.000 euros. Il réalise 65% du chiffre d'affaires à l'international, fort de son implantation dans neuf pays (France, Suède, Espagne, Etats-Unis, Brésil, Argentine, Vietnam, Singapour et Dubaï).

Le premier trimestre 2014, avec un chiffre d'affaires en hausse de 43% à deux millions d'euros, confirme la dynamique de croissance qui devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

Stéphane Fay, directeur financier d'Anevia, a expliqué que la croissance est à la fois portée par l'acquisition de nouvelles références et des revenus importants générés sur la base installée (extension de licences, contrats de maintenance pluri-annuels).

Il a indiqué que les fonds levés dans le cadre de l'introduction en bourse doivent permettre au groupe de renforcer ses fonds propres afin de faire face aux besoins de financement de son activité au cours des 12 prochains mois.

'Ils serviront à la mise en oeuvre du plan de marche à trois ans qui consiste d'abord en un renforcement de notre force de frappe marketing et commerciale, avec le triplement des équipes', a-t-il ajouté.

En outre, les dirigeants veulent étendre le rayonnement international de la société, via une implantation dans cinq à 10 nouveaux pays, et développer les référencements auprès des intégrateurs mondiaux, à travers la conquête de trois nouveaux intégrateurs majeurs.

Ils souhaitent maintenir la capacité d'innovation d'Anevia pour conserver l'avance technologique, à environ 15% du chiffre d'affaires annuel.

'Les fonds levés pourront être utilisés pour l'acquisition sélective de briques technologiques et/ou d'expertises techniques', a précisé Stéphane Fay.

L'offre à prix ouvert et le placement global ouvrent ce jeudi et clôturent le 27 mai prochain, pour un règlement-livraison des actions le 2 juin 2014 et un début des négociations le lendemain.

Le montant initial de l'offre atteint cinq millions d'euros, sur la base du point médian de la fourchette, soit 11,03 euros, tandis que la taille initiale de l'offre s'élève au maximum à 454.179 actions nouvelles émises.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...