Bourse > Actualités > Informations sociétés > ABB : En tête du SMI après son plan stratégique

ABB : En tête du SMI après son plan stratégique

tradingsat

(CercleFinance.com) - ABB fait part ce matin, lors d'une journée investisseurs organisée à Londres, de ses nouveaux objectifs financiers pour la période 2015/2020 dans le cadre d'un plan stratégique baptisé 'Next Level'. Parallèlement, le groupe suisse spécialisé dans les systèmes électriques et les automatismes industriels annonce qu'un plan de rachat d'actions de quatre milliards de dollars, soit environ 7% de sa capitalisation boursière en date d'hier soir, sera mis en place dès le 16 septembre.

Incidemment, les prévisions fournies antérieurement au titre de 2014 ont été confirmées.

En Bourse de Zurich ce matin, l'action ABB prend la tête d'un indice zurichois SMI pratiquement stable (+ 0,2%) en s'adjugeant près de 3% à 22 francs suisses.

Le directeur général Ulrich Spiesshofer, qui a remplacé Joe Hogan voilà un an environ, a déclaré que 'la stratégie de notre plan Next Level est concentrée sur l'accélération du rythme de notre croissance organique, la progression des marges et une meilleure allocation du capital'.

ABB souhaite 'déplacer son centre de gravité vers les marchés finaux à forte croissance'. L'effort de R&D est chiffré à 1,5 milliard de dollars par an. Le groupe estime “que les trois quarts de sa croissance future proviendront des secteurs industriel, des transports et des infrastructures. Une attention particulière sera apportée aux services associés'.

En outre, et toujours à compter du 1er janvier prochain, l'organisation du groupe sera revue : le nombre de régions sera ramené à trois. Il s'agira d'abord de la raison de la zone Asie, Moyen-Orient et Afrique, qui placée sous la direction de Frank Duggan, ensuite de la branche Amériques (Greg Scheu) et enfin de la branche Europe (Veli-Matti Reinikkala).

L'actuel directeur général du groupe énergétique sud-africain Sasol, David Constable, entrera au conseil d'administration afin d'apporter son expertise sur l'Afrique.

Globalement, à partir du 1er janvier 2015 et jusqu'en 2020, ABB vise une croissance organique de ses ventes de 4 à 7% l'an en moyenne, soit davantage que la progression du PIB mondial et celle de ses propres marchés.

Sa marge d'exploitation ajustée (dite EBITA opérationnel) devrait atteindre de 11 à 16%. Le groupe entend aussi accroître son bénéfice par action opérationnel de 10 à 15% l'an, toujours en moyenne annuelle.

Par ailleurs, ABB précise que les trois quarts des titres qu'il rachètera dans le cadre du programme de quatre milliards de dollars précité seront destinés à être annulés, et que le solde alimentera les plans d'épargne salariale.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...