Bourse > Actualités > Avis d'expert > Nicolas Chéron : L'or en chute libre

Nicolas Chéron : L'or en chute libre

Nicolas ChéronNicolas Chéron
Nicolas Chéron

Stratégiste chez CMC Markets Diplômé de l'EDHEC Lille, Nicolas Chéron a travaillé pour des courtiers et gérants de portefeuille en tant que stratégiste court et moyen terme, sur actions, forex et matières premières. Co-responsable de l'équipe de recherche chez Zonebourse pendant deux ans, il a ensuite rejoint les …Lire la suite

(Tradingsat.com) - Depuis le pic de stress engendré par l’élection de Donald Trump le 9 novembre dernier les cours du métal jaune ont perdu 12%, passant de 1 338 dollars résistance clé datant de la fin du mois de septembre, aux 1 185 dollars, plus hauts d’octobre 2015 et potentiel support.

L’or pâtit en effet du « Reflation trade » c’est-à-dire l’anticipation par les marchés d’une politique inflationniste de l’administration de Donald Trump. Qui dit inflation et hausses des taux longs dit que le métal précieux tant apprécié des investisseurs particuliers, pourrait continuer de souffrir dans les mois à venir, si tant est que le scénario anticipé par les opérateurs à l’heure actuelle se réalise. En effet, si Donald Trump ne confirmait pas les attentes désormais fortes sur son programme de dépenses, les taux et le dollar américain pourraient alors faire machine arrière.

Pour résumer voici les facteurs qui pèsent sur les cours de ce métal précieux :
- L’appétit pour le risque notable sur les indices boursiers américains fortement haussiers
- La hausse des anticipations d’inflation qui rend l’or, produit sans rendement, moins attractif
- La forte hausse du dollar américain, monnaie dans laquelle l’or est libellé

Toutefois, cette baisse récente des cours ne pouvait-elle pas être anticipée ?




Évolution du CFD sur l’or – Données mensuelles

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 25/11/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Graphiquement, à long terme, nous pouvons constater que les cours de l’or ont connu une ascension fulgurante entre 2000 et 2011. À la suite de ce marché haussier historique, un renversement baissier a pris forme et une tendance baissière mensuelle s’est développée depuis 2011. Or, lorsque nous étudions un graphique mensuel, nous notons qu’un canal baissier cadre les cours et que ces derniers ont échoué sous la borne haute, pour reprendre leur tendance naturelle, à la baisse. En d’autres termes, si les plus hauts récents venaient à être dépassés, à 1 340 dollars, un changement de polarité majeur pourrait avoir lieu et les acheteurs pourraient potentiellement reprendre la main. À contrario, la baisse pourrait se poursuivre en direction des plus bas de 2015 et qui sait, à terme, les casser.

Évolution du CFD sur l’or – Données hebdomadaires

Source : CMC Markets, Plateforme Next Generation au 25/11/2016. Performances nettes. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

À moyen terme, en données hebdomadaires, nous pouvons clairement définir 2 périodes distinctes en 2016. Une hausse puissante au premier semestre, puis un retournement progressif à la baisse, suivi d’une accélération ces dernières semaines. Dans cette unité de temps, nous pouvons tout de même constater qu’un support a été atteint, à 1 185 dollars, plus hauts d’octobre 2015 devenus support potentiel. Le test de ce support intervient alors que le dollar américain, en forte hausse depuis trois semaines, donne des signes d’essoufflement (pas de retournement). En d’autres termes, en cas de tenue des 1 185 dollars en cours de clôture, un rebond technique ne serait pas inconcevable, en direction du seuil psychologique des 1 200 dollars, dans un premier temps. À contrario, sous les 1 185 dollars, le prochain support apparaît à 1 150 dollars, seuil travaillé à de nombreuses reprises en fin 2014 et début 2015. En effet, n’oublions pas de garder en tête que le graphique long terme reste particulièrement baissier et ce, jusqu’à nouvel ordre.


Par Nicolas Chéron, Stratégiste pour CMC Markets


Ces informations sont produites par CMC Markets. Elles présentent un caractère purement informatif, elles ne constituent pas un conseil en investissement, ni une recommandation d’achat ou de vente d’instruments financiers ou de la recherche en investissement. Cette communication n'a pas été élaborée conformément aux dispositions réglementaires visant à promouvoir l'indépendance des analyses financières et à interdire d'effectuer des transactions sur l'instrument concerné avant la diffusion de la communication. Ces informations vous sont fournies à titre indicatif et pourraient ne pas être actualisées. Elles peuvent être amenées à changer sans avertissement préalable.

Les anticipations, projections ou objectifs mentionnés sont présentés à titre indicatif et ne sont en aucun cas garantis. CMC ne saurait être tenu responsable s’ils n'étaient pas réalisés ou atteints.

Sauf avis contraire, les observations, analyses et conclusions présentées sont basées sur des données graphiques de CMC Markets et non sur des données relatives aux instruments sous-jacents réels. Les performances passées d’un investissement donné ne garantissent pas ses performances futures. CMC Markets ne pourra être tenu responsable d’une perte liée directement ou indirectement à une transaction réalisée sur la base des informations fournies.

Les CFD (contract for difference) et les produits binaires (y compris les Countdowns) sont des produits financiers complexes à effet de levier comportant un risque élevé de perte en capital. Les pertes sur CFD peuvent excéder le capital investi sans limites de montant. Les risques de volatilité et de liquidité diffèrent selon les sous-jacents.

CMC Markets UK Plc est agréé par la Financial Conduct Authority (n°173730) du Royaume-Uni excepté pour l’activité relative aux Countdowns pour laquelle CMC Markets UK Plc est enregistré et régulé par la Commission des jeux du Royaume-Uni sous le numéro 42013. CMC Markets UK Plc est enregistré auprès de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution pour exercer ses activités en France depuis son siège social situé 133 Houndsditch, London EC3A 7BX au Royaume-Uni ou à travers sa succursale située 37 Avenue des Champs Elysées, 75008 Paris - RCS Paris : 525 225 918.

À propos de CMC Markets

Fondé en 1989 par Peter Cruddas, CMC Markets est un Fournisseur de CFD (Contract For Difference) et spécialiste du Trading. A l’origine spécialisé sur le marché des devises (Forex), CMC Markets s’est rapidement positionné sur les CFD (Contract for Difference), avant de lancer en 1996 la première plateforme globale de trading en temps réel sur le Forex. CMC Markets est présent en France depuis 2010.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...