Bourse > Actualités > Avis des brokers > Volkswagen : Parmi les préférées de Morgan Stanley

Volkswagen : Parmi les préférées de Morgan Stanley

tradingsat

(CercleFinance.com) - Morgan Stanley a refait ce matin le point sur ses recommandations parmi les valeurs automobiles européennes. Le ton est plutôt inquiet : selon les analystes, la contraction du marché auto européen, qui en volume s'est replié de 25% environ depuis ses sommets, a cessé de se concentrer sur l'Europe du Sud pour commencer à se propager au Nord du Vieux Continent. Ce qui a incité Morgan Stanley à réduire ses prévisions de demande à l'échelle du continent. En conséquence, les analystes confirment leurs conseils antérieurs : 'acheter les leaders sur repli, vendez les traînards sur rebond'. Ainsi, le titre préférentiel Volkswagen est toujours conseilllé à 'surpondérer', conseil acheteur assorti d'un objectif de cours de 210 euros.

Sur le marché boursier allemand ce matin, l'action Volkswagen bondit de 2,5% à 166,7 euros.

En reprenant les derniers chiffres relatifs à l'automobile en Europe, les analystes se sont rendus compte que le nombre de kilomètres parcourus avait tendance à baisser. C'est notamment le cas dans le Nord de l'Europe, précédemment préservé. Selon le bureau d'études, en France cette année, la demande d'automobiles devrait se contracter de 8%, et elle devrait baisser de nouveau en 2014. A l'échelle de l'Europe, un recul du marché de 6% est maintenant attendu cette année (- 4% précédemment), une reprise de 4% étant cependant attendue en 2014.

Après la faiblesse actuelle, Morgan Stanley réitère son scénario d'une 'reprise sans automobile' ('car-less recovery') en Europe : 'les facteurs démographiques et modaux tirent la demande de remplacement vers le bas', indique la note de recherche, qui ajoute que les prévisions de long terme de la banque sont inférieures de 10% à celles du consensus.

'La quasi-absence de nouveaux modèles (au selon automobile international de) Genève (qui se tient actuellement, ndlr) souligne le déclin de la pertinence de l'Europe sur la scène automobile mondiale', peut-on encore lire.

En outre, en Bourse, les actions automobiles ont surperformé le marché de l'ordre de 10% ces dix derniers mois. Or la dynamique bénéficiaire devrait être faible en 2013, 'le yen menace de redessiner la carte des parts de marché', et le PER relatif du secteur est revenu à son niveau de long terme.

Raison de plus pour se montrer prudent et pour privilégier les constructeurs qui réalisent l'essentiel de leurs ventes hors du Vieux Continent. Volkswagen, Volvo, Continental et Renault sont tous conseillés à l'achat. Fiat Auto et Peugeot sont conseillées à 'sous-pondérer'.

Morgan Stanley se montre aussi défiant vis-à-vis des pneumaticiens jugés trop centrés sur l'Europe, comme Michelin, à 'pondération en ligne' en raison de la baisse continue de ses volumes, mais pas Pirelli (à “surpondérer”).


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...