Bourse > Actualités > Avis des brokers > Saipem : SG abaisse sa cible, risque de conflit avec Eni

Saipem : SG abaisse sa cible, risque de conflit avec Eni

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études parisien Société Générale (SG) revient ce matin sur le dossier Saipem en mettant en avant le risque de conflit d'intérêt entre cette société parapétrolière italienne et son principal actionnaire, la 'major' Eni. L'objectif de cours est abaissé de 12,9 à 10,4 euros. Mais le conseil sur la valeur est cependant maintenu à 'conserver'.

A la Bourse de Milan, l'action Saipem recule de 0,3% à 9,2 euros. Elle a perdu près de 26% de sa valeur en un mois.

Certes, les résultats du premier trimestre publiés par Saipem se sont révélés de meilleure facture qu'attendu, la direction se montre confiante et le consensus est peu exigeant, constate SG. C'est d'ailleurs ce qui explique le récent relèvement du conseil de SG de 'vendre' à 'conserver' le titre.

Mais depuis lors, des risques sont apparus. Selon le journal Milano Finanza, la dette nette de Saipem pourrait être passée de 5,2 milliards d'euros au premier trimestre à 6,5 milliards au deuxième. Or le groupe s'est fixé l'objectif de 4,5 milliards en fin d'année.

Certes, SG ne peut que constater que Saipem a démenti, mais dans des termes jugés brumeux et peu convaincants. De plus, si Eni est le principal actionnaire de Saipem avec environ 43% des parts (soit 1,8 milliard d'euros au cours du jour), il est aussi son premier créancier, en détenant environ 90% de la dette nette de sa filiale. Soit 4,7 milliards d'euros en part Eni, et donc presque le tiers de l'endettement de la maison mère !

Bref, 'pour Eni, déconsolider Saipem est devenu plus important que d'obtenir un bon prix pour cette participation', estime SG, qui craint qu'un conflit d'intérêt ne se matérialise entre les deux sociétés.

Par ailleurs, selon le média CBC, le projet à un milliard de dollars de Husky Sunrise, dans l'Etat canadien de l'Alberta, pose bien des problèmes à Saipem : les travaux qui ont commencé en 2012 devaient se terminer à l'été 2015. Or CBC rapportait en mars que le projet a été soudainement arrêté durant l'hiver.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...