Bourse > Actualités > Avis des brokers > Richemont : SG toujours à l'achat malgré le warning

Richemont : SG toujours à l'achat malgré le warning

tradingsat

(CercleFinance.com) - Société Générale (SG) confirme son conseil d'achat sur l'action du groupe de luxe suisse Richemont, malgré l'avertissement sur ses comptes annuels lancé par ce dernier. Selon les analystes, cet avertissement lié aux devises sera sans conséquence sur le cash du groupe, qui a par ailleurs fait état de ventes plutôt rassurantes. L'objectif de cours est toujours de 100 francs suisses.

A la Bourse de Zurich, l'action Richemont recule de 1,3% à 82 francs suisses.

Le groupe de luxe helvétique, qui détient notamment le marques de joaillerie Cartier et Van Cleef & Arpels, a avertit ce matin que ses bénéfices de l'exercice 2014/2015 devraient s'inscrire en baisse publiée 'd'environ 36%'. Ces comptes sont attendus le 22 mai.

En cause : des pertes comptables sur des instruments financiers, notamment des produits monétaires et des dérivés. Elles seront sans impact sur la trésorerie. Etant donné le statut fiscal de ces pertes, le taux d'imposition du groupe devrait 'significativement augmenter'.

Selon Société Générale, ces difficultés avaient déjà été signalées et tiennent à la devise et à la manière dans lesquelles Richemont détient son imposante trésorerie nette. Il s'agit de couvertures de changes prises à contre-pied par l'envolée du franc suisses et d'instruments financiers en euros.

Au final, la trésorerie nette de Richemont, soit 5,4 milliards d'euros à fin mars, est inférieure à la prévision de SG (5,8 milliards d'euros).

Mais les analystes constatent que Richemont a également fait part de bonnes nouvelles : les ventes 2014/2015 ont progressé de 5% à devises courantes, a prévenu par avance le groupe. Or le le consensus n'attendait que 4% et SG 3%. Ce qui suppose, selon le bureau d'études, une augmentation de 8% au second semestre (dont + 2% en organique, contre 1,6% attendus par SG) après 2% au premier.

Bref, Société Générale constate que la détérioration de la croissance organique au 4e trimestre 'n'est pas pire que ce que nous craignions, et ce malgré une base de comparaison défavorable au Japon et de l'absence d'amélioration à Hong et à Macao. Les effets de changes sont également plus marqués que prévu'.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...