Bourse > Actualités > Avis des brokers > Richemont : Bryan Garnier vise toujours 95 francs

Richemont : Bryan Garnier vise toujours 95 francs

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes du bureau d'études Bryan, Garnier, & Co. saluent comme l'ensemble du marché les ventes intermédiaires très supérieures aux attentes dont a fait état ce matin le groupe de 'hard luxury' (joaillerie et horlogerie principalement) suisse Richemont. Leur objectif de cours sur la valeur reste fixé à 95 francs suisses. En Bourse, cette publication porte d'ailleurs l'ensemble du secteur du luxe en Europe.

A la Bourse de Zurich, l'action Richemont tient de loin la tête des plus fortes hausses en décollant de 7% à 77,1 francs suisses. Mais elle perd toujours 13% depuis le début de l'année.

La note de recherche ne peut que constater la surperformance de Richemont relativement au consensus : sur les cinq premiers mois de son exercice, soit d'avril à août, les ventes du groupe ont augmenté à changes constants (et donc en données organiques, étant donné l'absence de variation du périmètre) de 4% là où le consensus n'attendait que + 1%.

Rappelons aussi que Richemont avait fait état, au titre du seul mois d'avril (donc le premier mois de l'exercice en cours), d'une contraction de 8% qui a été plus que compensée durant les quatre mois suivants.

Certes, l'Asie Pacifique (environ 40% des ventes, hors Japon qui concentre 8% du CA en plus) va mal : après une contraction de 13% de l'activité au 4ème trimestre 2014/2015 (soit de janvier à mars), la baisse s'est accentuée sur les cinq premiers de 2015/2016 (- 18%). 'Mais il convient de prendre bonne note de la meilleure tendance constatée en Chine continentale (c'est-à-dire hors Hong Kong et Macao, ndlr), où les ventes sont remontées sur la période considérée' pour ce qui est des ventes au détail (pas celles de gros), souligne Bryan Garnier.

'Point intéressant : Richemont est la première société (du luxe) à publier des chiffres portant sur la période juillet-août, ce qui permet de confirmer une tendance très robuste en Europe et au Japon alors que l'Asie est toujours sous pression, en dépit de la Chine continentale', commente la note de recherche, qui souligne la robustesse du modèle économique du groupe de 'hard luxury'.

L'Europe affiche une croissance organique de 26%, tirée tant par la baisse de l'euro que par le tourisme sur le Vieux Continent, notamment celui en provenance des pays émergents d'Asie.

'Nous restons acheteurs de l'action', terminent les spécialistes de Bryan Garier, qui confirment également leur objectif de cours : à 11,5 fois le ratio valeur d'entreprise / résultat d'exploitation attendu en 2015, le titre présente une décote de 9% sur son secteur, calculaient-ils ce matin (avant l'ouverture).


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...