Bourse > Actualités > Avis des brokers > Richemont : Aurel BGC peu impressionné par l'opération Yoox

Richemont : Aurel BGC peu impressionné par l'opération Yoox

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le bureau d'études parisien Aurel BGC a confirmé ce matin son conseil de 'conserver' l'action du groupe de luxe suisse Richemont, qui vient d'annoncer le mariage de sa filiale en ligne Net-A-Porter avec le groupe italien Yoox, désormais valorisé environ 1,5 milliard d'euros. Evoquant une opération 'défensive' sur un actif 'non stratégique' de Richemont, les analystes confirment aussi leur objectif de cours de 88 francs suisses.

A la Bourse de Zurich où l'indice SMI , l'action Richemont perd près de 1% à 79,2 francs suisses. A Milan, le titre Yoox décolle de près de 11% à 25,2 euros.

Spécialiste des magasins en ligne pour marques de luxe, Yoox va juridiquement absorber Net-A-Porter au sein d'une nouvelle société de droit italien, qui d'ailleurs restera cotée à Milan : Yoox Net-A-Porter Group, dont Richemont détiendra 50% du capital mais, afin d'en préserver l'indépendance, seulement 25% des droits de vote.

Fondatrice et présidente exécutive de Net-A-Porter, Natalie Massenet conservera ce même poste au sein du nouveau groupe. Federico Marchetti, fondateur et directeur général de Yoox, fera de même. Ensuite, une levée de fonds de 200 millions d'euros - à laquelle participera Richemont - devrait être organisée.

Financièrement, Yoox Net-A-Porter Group représente un chiffre d'affaires combiné de 1,3 milliard d'euros et un excédent brut d'exploitation (EBITDA, selon l'acronyme anglais) de 108 millions d'euros environ. Les synergies sont chiffrées à une soixantaine de millions en année pleine d'ici la 3e année.

“Net-à-Porter s'est imposé, depuis son lancement en 2000, comme une véritable marque dans l'univers du luxe notamment grâce à son service clientèle sans égal et ses contenus éditoriaux très pointus', rappellent ce matin les analystes d'Aurel BGC.

'Net-A-Porter est un très bel actif mais n'était pas stratégique pour Richemont, qui justifie cette fusion comme une opération défensive visant à protéger le modèle économique unique de Net-A-Porter dans un environnement devenu plus concurrentiel avec l'arrivée de géants du Net, tel qu'Amazon dans l'univers du luxe', commentent encore les spécialistes.

Les analystes auraient préféré que Richemont cède Net-A-Porter contre des espèces, ce qui aurait rendu Richemont plus facile à valoriser, voire conduit au versement d'un dividende exceptionnel. Et ce d'autant que les médias se faisaient l'écho ces derniers jours d'une éventuelle vente à l'américain Amazon contre deux milliards d'euros.

Mais le titre Richemont ne devrait malgré tout guère en souffrir : 'la fusion Yoox/Net-A-Porter pourrait finalement générer des synergies importantes et créer à terme de la valeur pour les actionnaires de Richemont', concluent les spécialiste. Alors que Yoox vaut environ 1,5 milliard d'euros, Aurel BGC valorise Net-A-Porter 1,7 milliard d'euros.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...