Bourse > Actualités > Avis des brokers > Crédit suisse reste neutre avant les ventes du t1

Crédit suisse reste neutre avant les ventes du t1

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Crédit Suisse réitèrent ce matin leur opinion 'neutre' sur l'action du géant agro-alimentaire helvétique Nestlé, qui publiera ses ventes du 1er trimestre (T1) le vendredi 15 avril. La vigueur du franc suisse et un moindre dynamisme sont soulignés. L'objectif de cours est maintenu à 60 francs, à comparer avec les 53,2 francs auxquels se traite le titre en Bourse de Zurich actuellement.

Les analystes estiment que les ventes du T1 2011 devraient être en ligne avec la tendance solide constatée l'an dernier, où la croissance interne réelle avait atteint entre 4,5 et 5% à chacun des trimestres.

Cependant, 'nous supposons que le T1 2011 sera pénalisé par le calendrier des vacances de Pâques, qui pourrait décaler des ventes de confiserie au 2ème trimestre alors que la tendance demeure faible en Europe. Mais nous n'en attendons pas moins une croissance interne de 3%', pronostiquent les spécialistes.

En lui additionnant une hausse des prix de l'ordre de 2,1%, contre 1,5% un an plus tôt, la croissance organique des ventes de Nestlé devrait atteindre 5,1% au T1 2011, prévoit Crédit Suisse.

Le T1 est celui dont les comparables devraient être les plus défavorables chez Nestlé, en raison du renforcement du franc suisse tout l'an dernier. L'effet de changes devrait impacter les ventes du trimestre de 8,3%, mais de seulement 6,3% sur l'ensemble de 2011.

D'ailleurs, 'nous profitons de l'occasion pour abaisser nos prévisions de bénéfices de 1 à 2% pour refléter la force du franc suisse', indique la note de recherche. Après 3,28 francs en 2010, le bénéfice par action attendu en 2011 revient à 3,22 francs (de 3,26 francs), celui de 2012 passant à 3,53 francs (contre 3,61 francs). Le titre se traite donc environ 16,5 fois ses résultats attendus cette année.

Bien évidemment et enfin, l'acquisition des pizzas surgelées de Kraft ne compense pas la sortie du périmètre d'Alcon, vendu à Novartis. Sur les nouvelles bases, les ventes publiées devraient reculer de 9,2% à 20.289 millions d'euros, contre 22.337 millions au T1 2010.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...