Bourse > Actualités > Avis des brokers > Burberry : Relèvement de cible... à cause du sterling

Burberry : Relèvement de cible... à cause du sterling

tradingsat

(CercleFinance.com) - Credit Suisse a ajusté son objectif de cours sur l'action du groupe de luxe Burberry, bien connu pour ses imperméables, dont la direction va changer l'année prochaine. Les analystes ont ainsi relevé de 15% leur cible sur le titre, qui passe de 1.000 à 1.150 pence. Mais à ce stade, Credit Suisse ne tient compte que des conséquences des effets de changes liés à la hausse du dollar. Le conseil vendeur de 'sous-performance' est toujours de mise.

A la Bourse de Londres ce matin, l'action Burberry prend 0,1% à 1.261 pence alors que le FTSE 100 recule de 0,4%.

En effet, le 'cable', surnom de la paire de devise sterling/dollar, a varié sensiblement, avant et après le vote du Brexit par les Britanniques : sur un mois, le sterling a perdu 8,2% de sa valeur, baisse qui sur un an atteint 15,6%.

Pour cette raison - et pour cette raison seulement -, Credit Suisse a relevé ses prévisions de bénéfice par action Burberry. En effet, avec une livre revenue vers 1,33 dollar, la prévision de profits avant impôts pour l'exercice 2016/2017 passe mécaniquement de 376 à 416 millions de livres, le groupe britannique étant sensiblement exposé à la “zone dollar”. D'où le relèvement de l'objectif de cours.

Mais par ailleurs, Credit Suisse est affirmatif : 'Burberry ne peut être porté, pour l'instant, par le catalyseur managérial'. Certes, le futur directeur général, Marco Gobbetti, jouit d'une bonne réputation dans le luxe et s'il remplacera à ce poste Christopher Bailey, ce dernier restera directeur de la création. 'Quoi qu'il en soit, il faudra attendre encore au moins un an avant l'arrivée effective de M. Gobbetti', nuance la note de recherche. D'autant que ce dernier, s'il est connu dans le secteur du luxe, ne l'est pas par la communauté financière. Ce qui n'est pas sans faire planer, en attendant, une incertitude sur l'exécution du plan d'économies actuellement en cours.

En outre, en termes de ventes, 'les perspectives de court terme demeurent difficiles', tranche une note de recherche. Si les hausses de prix devraient aider, il n'en reste pas moins qu'en données organiques, Credit Suisse table toujours sur une contraction du CA 2016/2017 de Burberry de 1%.



Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...