Bourse > Accor > Accor : Sébastien Bazin, nouveau PDG ?
ACCORACCOR AC - FR0000120404AC - FR0000120404
34.770 € -0.76 % Temps réel Euronext Paris
35.195 €Ouverture : -1.21 %Perf Ouverture : 35.625 €+ Haut : 34.645 €+ Bas :
35.035 €Clôture veille : 325 308Volume : +0.11 %Capi échangé : 9 899 M€Capi. :

Accor : Sébastien Bazin, nouveau PDG ?

Sébastien BazinSébastien Bazin

(Tradingsat.com) - L'action Accor a débuté la séance de mardi en vive hausse, grimpant de près de 3% dans les premiers échanges (+2,8% à 30,1 euros vers 9h20) sur des informations du site Lepoint.fr selon lesquelles Sébastien Bazin, le patron de la branche européenne du fonds d’investissement Colony Capital, deviendrait PDG du groupe hôtelier. Une information confirmée aux Echos par une source proche du dossier, la décision n’attendant plus que l’aval du conseil d’administration d’Accor qui se réunit ce matin.

Depuis l'éviction de Denis Hennequin en avril dernier pour divergence stratégique, Accor est dirigé par un trio composé de Philippe Citerne (auparavant vice-président du conseil d'Accor) en tant que président non-exécutif, Yann Caillère (auparavant directeur général délégué) au poste de directeur général, et… Sébastien Bazin en tant que vice-président du conseil. Ce dernier devra donc quitter ses fonctions à la tête de Colony Capital pour prendre les rênes du numéro 6 mondial de l’hôtellerie.

Sébastien Bazin ne figurait pas parmi les candidats pressentis pour le poste. L'actuel directeur général de transition, Yann Caillère, semblait notamment tenir la corde, tandis qu’ont circulé les noms du président de Canal+, Bertrand Méheut, de Sven Boinet, président du directoire de Lucien Barrière, d’André Martinez, actuel conseiller entreprise du ministre de l'Economie, et de Guillaume Poitrinal, ancien patron d’Unibail-Rodamco.

Entré au capital d’Accor en 2008, Colony Capital est l’un des principaux actionnaires du groupe hôtelier avec une participation de 11,22% du capital via le holding ColDay, sachant que le fonds d’investissement détient, de concert avec Eurazeo (via Legendre Holding 19), 21,42% du capital.

Si elle se confirme, la nomination de Sébastien Bazin devrait permettre aux deux principaux actionnaires de mettre en œuvre leur stratégie au rythme où ils l’entendent, alors qu’il était reproché à Denis Hennequin de ne pas être allé assez vite dans la mutation du modèle économique du groupe. Ses réserves vis-à-vis de l’accélération de la vente des murs des hôtels du groupe avaient en particulier provoqué son départ. De quoi relancer le débat entre stratégie entrepreneuriale et stratégie purement financière de l’entreprise.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...