Bourse > Accor > Accor : 'pas de plan de scission prévu' selon Sébastien Bazin
ACCORACCOR AC - FR0000120404AC - FR0000120404
38.105 € -0.20 % Temps réel Euronext Paris
38.160 €Ouverture : -0.14 %Perf Ouverture : 38.275 €+ Haut : 37.790 €+ Bas :
38.180 €Clôture veille : 984 781Volume : +0.35 %Capi échangé : 10 851 M€Capi. :

Accor : 'pas de plan de scission prévu' selon Sébastien Bazin

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sébastien Bazin, PDG du groupe Accor, a donné sa vision du nouveau groupe, à l'occasion d'une conférence organisée ce mercredi matin, dans le cadre de la redéfinition du modèle économique autour de deux pôles stratégiques, baptisés HotelServices et HotelInvest.

Le dirigeant a réfuté tout plan de de scission. Selon lui, 'ce n'est pas une nécessité pour créer de la valeur pour les actionnaires'. Il donne la priorité à l'accomplissement des missions dans les deux métiers.

Sébastien Bazin, reconnaissant lui-même faire 'un diagnostic très sévère', a appelé à rompre avec le passé, à 'arrêter d'annoncer des choses avant de les avoir faites'.

Par conséquent, il s'est refusé à livrer des objectifs et un calendrier précis, préférant 'les preuves' au discours.

Depuis son arrivée à la tête du groupe, au cours des trois derniers mois, il a voulu construire 'une vision, une organisation et une direction capable de prendre des décisions'. Son ambition consiste à redonner une agilité à la société.

Dès le mois de janvier, l'équipe de direction va s'atteler à la réflexion 'sans tabou' et la réalisation de plusieurs chantiers, concernant entre autres la nature des partenariats, le digital et IT, ou encore les marques.

'Il n'y a pas trop de marques mais il faut étudier l'identité et les différences de chacune au sein des segments', a précisé Sébastien Bazin, pour qui la fermeture de certains hôtels peut s'avérer nécessaire.

'Il va falloir donner du temps au temps ; tous les chantiers ne se feront pas en six ou 12 mois', a martelé le PDG d'Accor, estimant que la transformation du groupe va s'opérer dans un climat plus favorable qu'au cours des dernières années.

Ainsi, les perspectives s'améliorent en Europe pour 2014, bien que de grandes différences subsistent entre les pays. 'Il y a un tout petit peu de vent dans les voiles.'

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...