Bourse > Abivax > Abivax : Séance positive, "un autre essai de phase IIa" en 2016
ABIVAXABIVAX ABVX - FR0012333284ABVX - FR0012333284
6.780 € +1.19 % Temps réel Euronext Paris
6.790 €Ouverture : -0.15 %Perf Ouverture : 6.800 €+ Haut : 6.650 €+ Bas :
6.700 €Clôture veille : 22 010Volume : +0.23 %Capi échangé : 66 M€Capi. :

Abivax : Séance positive, "un autre essai de phase IIa" en 2016

AbivaxAbivax

(Tradingsat.com) - L'action Abivax a bondi mardi de près de 10% (+9,77% à 15,50 euros) en réaction à l'annonce de premiers résultats positifs en termes d’efficacité et d’innocuité avec son candidat médicament contre le VIH, ABX464.

L'étude de phase IIa menée chez des patients atteints du VIH n'ayant jamais reçu de traitement antiviral a mis en évidence une augmentation dose-dépendante du taux de réponse des patients au traitement, suite à l’administration d’ABX464 en monothérapie.

Abivax a l’intention de publier les résultats détaillés de cette étude lors de conférences scientifiques dans les prochains mois.

Les médicaments commercialisés à l'heure actuelle pour le traitement du SIDA "induisent des mutants résistants. C'est pour cela qu’il faut combiner en général deux, trois ou quatre médicaments différents avec des effet secondaires importants [et qui] n’arrivent pas à ce que l'on se débarrasse [définitivement] du virus chez les malades", a expliqué mardi Philippe Pouletty, le président du conseil d'administration de l'entreprise sur l'antenne de BFM Business.

Le dirigeant rappelle que les essais précliniques déjà menés auparavant avec l'ABX464 ont montré "pour la première fois" l'existence d' "un effet durable" sur la maladie, effet antiviral confirmé par les premiers essais cliniques sur l'homme. A présent, "les essais suivants vont essayer d’optimiser ce protocole thérapeutique", a déclaré Philippe Pouletty.

Il y aura donc en 2016 "un autre essai de phase IIa, cette fois-ci en combinaison avec d'autres antiviraux pour observer si l'on peut avoir une guérison fonctionnelle durable à l'arrêt des traitements. Ensuite il y aura des phase IIb qui consisteront à reproduire les résultats sur un plus grande nombre de patients", a-t-il ajouté.

Au yeux du dirigeant, il s'agit en tout état de cause d' "une étape très importante pour ABIVAX qui développe en parallèle un autre médicament actuellement en essai pivot pour le traitement l'hépatite B chronique, maladie qui concerne 350 millions de malades dans le monde".

"Pour ABIVAX aujourd’hui avec ses deux porduits phares en développement, l’ambition est de concrétiser des résultats cliniques supplémentaires et de conclure probablement un partenariat pharmaceutique dans les deux ans qui viennent sur l'un des deux médicaments", a conclu Philippe Pouletty.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...