Bourse > Ab science > Ab science : Monte en bourse après recommandation encourageante dans l'hépatocarcinome
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
12.630 € +0.96 % Temps réel Euronext Paris
12.510 €Ouverture : +0.96 %Perf Ouverture : 12.630 €+ Haut : 12.460 €+ Bas :
12.510 €Clôture veille : 37 304Volume : +0.10 %Capi échangé : 480 M€Capi. :

Ab science : Monte en bourse après recommandation encourageante dans l'hépatocarcinome

(Tradingsat.com) - AB Science gagnait du terrain jeudi matin (+1,2% à 11 euros vers 10 heures) après avoir l'annonce que le Comité Indépendant de Revue des Données (Data and Safety Monitoring Board, DSMB), créé dans le cadre de l`étude clinique pivot évaluant le masitinib dans le traitement de l`hépatocarcinome avancé, a recommandé la poursuite de l`étude de phase 2, sur la base des dernières données d`efficacité et de tolérance.

L`objectif de cette étude de phase 2 est d`évaluer la tolérance et l`efficacité du produit phare de la société de biotechnologie en combinaison différents anti-cancéreux : avec l'étoposide ou avec l'irinotecan chez les patients atteints d`hépatocarcinome avancé, en rechute après une première ligne de traitement au sorafenib. Le critère d`analyse principal de l`étude est la survie globale.

L'étude a trois objectifs : déterminer si au moins l`une des deux combinaisons génère une augmentation de la survie globale par rapport au traitement de référence dans cette indication, déterminer, le cas échéant, laquelle de ces deux combinaisons propose la meilleure balance bénéfice-risque et déterminer la meilleure dose pour le masitinib et les chimiothérapies.

Ces trois objectifs sont considérés comme des pré-requis pour lancer une étude de phase 3.

Ainsi, pour AB Science "cette recommandation du Comité est encourageante car elle confirme que la balance bénéfice-risque du masitinib est positive sur la base des données actuelles générées par cette étude".

Actuellement, il n`existe aucun traitement approuvé en seconde ligne de traitement, après échec du sorafenib en première ligne. Par conséquent, le masitinib répond clairement à un besoin médical non satisfait.

"Il y a un fort besoin médical non satisfait chez les patients atteints d`hépatocarcinome avancé en seconde ligne de traitement. La médiane de survie globale est d`environ 5 mois avec les traitements actuels", souligne le Dr Yann Touchefeu (Service d`Hépato-gastroentérologie, CHU Hôtel-Dieu, Nantes, France), investigateur principal de l`étude.

Selon ce dernier, "s`il est confirmé que le profil de tolérance du masitinib est acceptable et s`il est montré que le masitinib génère une augmentation de la survie globale par rapport aux traitements de référence, le lancement d`une étude de phase 3 serait justifié et le masitinib pourrait être une option thérapeutique pour les patients atteints d`hépatocarcinome avancé, en seconde ligne de traitement".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...