Bourse > Ab science > Ab science : Lance une étude de phase 2/3 "au design adaptatif"
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
12.150 € +16.38 % Temps réel Euronext Paris
10.800 €Ouverture : +12.50 %Perf Ouverture : 13.060 €+ Haut : 10.690 €+ Bas :
10.440 €Clôture veille : 955 031Volume : +2.51 %Capi échangé : 462 M€Capi. :

Ab science : Lance une étude de phase 2/3 "au design adaptatif"

tradingsat

(Tradingsat.com) - AB Science a annoncé mercredi soir le lancement d`une étude de phase 2/3 "au design adaptatif" afin d'évaluer la tolérance et l'efficacité de son produit phare, le masitinib, en association avec la gemcitabine chez les patients atteints d`un cancer épithélial ovarien résistant, avancé ou métastatique.

"La première phase d`une étude de phase 2/3 adaptative est comparable à une étude de phase 2 en stade avancé, avec un groupe de contrôle et différents groupes de traitement (analyses de sous-groupe par exemple)", explique la société biopharmaceutique.

Par rapport à la transformation d`une étude de phase 2 directement en étude de phase 3, comme cela a été fait avec le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique ou plus récemment dans le lymphome T, le design adaptatif permet :

- dans le cas où le produit est efficace, de passer en étude de phase 3 avec plus de certitude et d`efficacité, augmentant ainsi les chances de succès, ou

- dans le cas où le produit n`est pas efficace, de réduire le nombre de patients recrutés et limiter l`investissement financier.

Le design adaptatif confère à l'étude davantage d'efficacité (par exemple une durée plus courte ou un nombre plus faible de patients) et une probabilité accrue de démontrer l`effet du médicament, s'il existe.

"Le design adaptatif confère à l`étude davantage d`efficacité (par exemple une durée plus courte ou un nombre plus faible de patients) et une probabilité accrue de démontrer l`effet du médicament, s`il existe.", souligne AB Science.

"AB Science a développé en interne les compétences nécessaires à la mise en place de designs adaptatifs, ce qui est un nouvel atout dans le développement clinique", a déclaré Alain Moussy, co-fondateur et président d`AB Science.

Le cancer de l`ovaire reste le cinquième cancer le plus mortel chez la femme. L`incidence du cancer du sein est d`environ 65 000 nouveaux cas par an aux Etats-Unis et en Europe, pour un taux de mortalité de 44 000 cas par an. Le cancer épithélial ovarien est la forme la plus répandue du cancer de l`ovaire.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...