Bourse > Ab science > Ab science : Bondit après résultats encourageants dans le cancer du pancréas avancé
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
12.350 € +1.40 % Temps réel Euronext Paris
12.350 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 12.500 €+ Haut : 12.270 €+ Bas :
12.180 €Clôture veille : 45 155Volume : +0.12 %Capi échangé : 469 M€Capi. :

Ab science : Bondit après résultats encourageants dans le cancer du pancréas avancé

(Tradingsat.com) - AB Science bondit de plus de 3% vendredi (+3,4% à 16,85 euros à 9h20) après la publication des résultats de sa première étude de phase 3 randomisée avec le masitinib, dans le traitement de l'adénocarcinome canalaire pancréatique avancé (PDAC).

L'étude a évalué le masitinib association au Gemzar (molécule gemcitabine), traitement anti-cancer de référence du laboratoire Eli Lilly, dans le traitement du cancer du pancréas avancé.

"Les résultats ont démontré que l`expression de marqueurs de l`acyl-CoA oxydase-1 (ACOX1) dans le sang ainsi que l`intensité de la douleur liée au cancer avant l`initiation du traitement pourraient avoir une valeur pronostique, les patients de ces sous-groupes ayant une progression agressive de la maladie avec le traitement Gemzar", indique tout d'abord AB Science.

Deuxièmement, "chez les patients ayant une surexpression d`ACOX1 dans le sang, l`administration du masitinib en association avec Gemzar a significativement prolongé la survie globale de 6,1 mois, en comparaison au placebo en association avec Gemzar".

D'autre part, "chez les patients ayant une douleur liée au cancer, l`administration du masitinib en association avec Gemzar a significativement prolongé la survie globale de 2,6 mois, en comparaison au placebo en association avec Gemzar", indique AB Science.

La société précise que "la tolérance de la combinaison est restée acceptable, sans détérioration globale de la qualité de vie des patients".

"Un besoin médical non satisfait potentiel chez les patients atteints d`un cancer du pancréas recevant la gemcitabine seule a été mis en évidence avec les biomarqueurs d`expression d`ACOX1 dans le sang et l`intensité de la douleur, comme éléments clés du prognostic", a déclaré le Dr Gaël Delplanque de l`Hôpital Saint-Joseph, Paris, France et investigateur principal de cette étude.

"En outre, les deux biomarqueurs revêtent une valeur prédictive, l`association du masitinib avec la gemcitabine semblant montrer un rapport bénéfice-risque positif pour le traitement de ces sous-populations. Une nouvelle étude internationale et randomisée de phase 3 est actuellement en phase de recrutement dans cette indication, afin de confirmer ces résultats encourageants. En cas de succès de l`étude, la combinaison masitinib plus gemcitabine pourrait être une nouvelle option thérapeutique pour ces deux sous-groupes de patients atteints du cancer du pancréas".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...