Bourse > Ab science > Ab science : Bondit après le lancement préclinique d'un nouveau produit
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
12.280 € +0.82 % Temps réel Euronext Paris
12.350 €Ouverture : -0.57 %Perf Ouverture : 12.500 €+ Haut : 12.230 €+ Bas :
12.180 €Clôture veille : 61 761Volume : +0.16 %Capi échangé : 467 M€Capi. :

Ab science : Bondit après le lancement préclinique d'un nouveau produit

(Tradingsat.com) - AB Science bondit dans les premiers échanges lundi matin (+7,3% à 13,8 euros) après l'annonce vendredi soir du lancement en développement préclinique règlementaire d'un nouvel "inhibiteur de la tyrosine kinase SYK, dont le code est AB8779".

"Spleen tyrosine kinase (SYK) est une tyrosine kinase jouant un rôle important dans la signalisation de plusieurs cellules inflammatoires, notamment les mastocytes, les macrophages, les cellules dendritiques (CD), les tueuses naturelles (NK), les neutrophiles et les lymphocytes B", explique la société biopharmaceutique.

Or, "l`inhibition de la kinase SYK semble être une bonne stratégie thérapeutique pour les tumeurs à cellules B, notamment le lymphome non hodgkinien (LNH) et la leucémie lymphocytaire chronique (LLC), ainsi que pour certaines maladies inflammatoires telles que l`asthme et la polyarthrite rhumatoïde".

L'objectif d`AB Science avec la molécule AB8779 a été de "concevoir un inhibiteur de SYK puissant et sélectif ayant un bon profil de tolérance, sans toxicité cardiaque et neurologique".

Les données précliniques ont démontré plusieurs choses : tout d'abord que l`inhibiteur de SYK AB8779 a une activité biologique in vitro et in vivo dans des modèles murins d`asthme et de polyarthrite rhumatoïde inflammatoires.

En outre, il a été montré que la molécule AB8779 induit l`apoptose des cellules de leucémie lymphoïde chronique de type B et a une activité anti-tumorale in vivo dans un modèle murin de lymphome à cellules du manteau (MCL).

De plus, la molécule AB8779 ne présente pas de cardiotoxicité in vitro sur les cardiomyocytes chez l`homme et chez le rat.

Enfin, des études in vitro de tolérance pharmacologique et de pharmacocinétique ont démontré que l`inhibiteur de SYK AB8779 présente une bonne biodisponibilité et une absence d`activité mutagène.

"Notre molécule présente une activité anti-SYK puissante et très sélective in vitro et in vivo avec un bon profil de tolérance et de pharmacocinétique", souligne ainsi Alain Moussy, co-fondateur et président d`AB Science.

Selon le dirigeant, ces résultats "montrent que la molécule AB8779 pourrait représenter une avancée majeure en termes d`efficacité et de tolérance dans le traitement de certaines formes de lymphomes ainsi que des maladies liées au mastocyte".

Il précise que "la conception de ce nouveau candidat médicament a été possible grâce à [la] technologie exclusive [d'AB Science] de découverte de nouveaux composés qui privilégie la sélectivité".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...