Bourse > Ab science > Ab science : Encore en hausse, mastinib et cancer du pancréas
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
16.620 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
16.560 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 641 M€Capi. :

Ab science : Encore en hausse, mastinib et cancer du pancréas

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action de la 'biotech' AB Science décollait encore de 14% environ ce matin en Bourse de Parisà 21,3 euros, après 22,5% la veille, après avoir annoncé que l'Agence européenne du médicament (AEM) allait examiner la demande d'autorisation conditionnelle de mise sur le marché de son produit, le mastinib, pour traiter un cancer du pancréas.

La société a effectivement annoncé le résultat d'une d'étude clinique de phase III 'évaluant l'effet du masitinib en association avec Gemzar (gemcitabine, Eli Lilly) sur la survie globale (OS) chez les patients atteints de cancer du pancréas'.

Selon AB Science, 'le masitinib en association avec Gemzar a significativement prolongé la médiane de survie globale de respectivement 6 mois et de 2,7 mois dans deux populations indépendantes de patients, représentant 65% et 45% de la population totale : à savoir, les patients avec un biomarqueur génétique -obtenu à partir d'une simple prise de sang- indiquant la progression agressive de la maladie, et les patients avec une douleur liée au cancer. Il a été montré que l'intensité de la douleur et le biomarqueur génétique découvert ont à la fois une valeur de pronostic de la survie sous Gemzar seul, et sont prédictifs de la survie prolongée avec le Masitinib en association avec Gemzar pour les patients identifiés comme ayant un mauvais pronostic avec Gemzar seul.'

C'est sur cette base que l'AEM a accepté d'examiner le dossier.

Selon le PDG du groupe, Alain Moussy, “nous savions que le masitinib avait un potentiel anti-métastatique grâce à notre récente étude dans le GIST en résistance au Glivec. Cette étude a révélé que le masitinib n'est pas plus performant en terme de survie sans progression que le sunitinib - le traitement de référence de 2ème ligne dans le GIST -, mais améliore de manière significative la médiane de survie globale avec un 'hazard ratio' de 0,29. L'étude de phase 3 dans le cancer du pancréas fournit une seconde preuve clinique de l'effet anti-métastatique du masitinib dans le cancer, démontrant à nouveau une survie sans progression comparable entre les bras de traitement, tout en augmentant de manière significative la survie globale chez deux sous-populations indépendantes.”


Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...