Bourse > 1000mercis > 1000mercis : 'des fondamentaux sains dans le secteur'.
1000MERCIS1000MERCIS ALMIL - FR0010285965ALMIL - FR0010285965
43.180 € +0.19 % Temps réel Euronext Paris
43.110 €Ouverture : +0.16 %Perf Ouverture : 43.180 €+ Haut : 43.050 €+ Bas :
43.100 €Clôture veille : 437Volume : +0.01 %Capi échangé : 135 M€Capi. :

1000mercis : 'des fondamentaux sains dans le secteur'.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Thibaut Munier, directeur général de 1000mercis, fait le point sur la stratégie et les perspectives de la société spécialisée dans la publicité et le marketing sur les médias interactifs.

Cercle Finance: Pouvons-nous faire un retour rapide sur les résultats 2010 publiés le 5 avril dernier?

Thibaut Munier: Le groupe a fait état d'un résultat net de 7,9 millions d'euros pour l'exercice 2010, en progression de 28,9%. Quant au résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition, il est en hausse de 29,2%, à 9,1 millions d'euros.

En outre, le résultat d'exploitation a augmenté de 32,9%, à 12,6 millions d'euros.

Le niveau d'activité très satisfaisant sur le second semestre a porté la marge, en hausse de trois points par rapport à 2009.

Nous constatons le retour à un environnement favorable. Ainsi, le CRM, à savoir la gestion de la relation client, ainsi que le marketing interactif, reviennent au coeur des préoccupations des entreprises.

En outre, l'activité de marketing mobile, représentée par la filiale Ocito, a progressé sensiblement sur l'exercice.

CF: Quels éléments porteront la croissance et la marge en 2011?

TM: Clairement, l'innovation. Nous accordons une place très importante à la recherche.

Depuis deux ans environ, nous accélérons notre présence sur les réseaux sociaux et constatons des résultats probants depuis quelques mois.

Nous développons par ailleurs le 'retargeting' qui consiste à relancer un internaute intéressé par un site.

En termes de chiffre d'affaires, nous anticipons une progression pour 2011. Soulignons que 1000mercis affiche une croissance constante de ses ventes.

CF: Dans quel environnement évoluera 1000mercis cette année?

TM: Les fondamentaux sont sains dans le secteur. Les annonceurs ont pris conscience de la nécessité de basculer les budgets du offline au online.

Ce positionnement favorise 1000mercis, dont le savoir-faire en matière de data, de mesure, de ciblage s'avère de plus en plus important et reconnu.

CF: Quels sont les grands chantiers de l'année?

TM: L'international constitue l'une de nos priorités et une opportunitéexceptionnelle, au regard du nombre très faible de concurrents dans les autres pays.

Les équipes de 1000mercis travaillent dans 25 pays depuis la France tandis que nous avons ouvert un bureau à Londres.

Nous n'excluons pas de nous implanter physiquement dans un autre pays européen.

CF: Réfléchissez-vous à la possibilité de réaliser des acquisitions?

TM: En onze ans d'existence, 1000mercis a réalisé une seule opération de rachat, avec Ocito en 2008, très satisfaisante.

Nous regardons certains dossiers, en France et à l'étranger, avec l'impératif de créer des synergies, mais nous souhaitons privilégier la croissance organique.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...